Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Evaluation de différents génotypes de Vicia faba L. en condition de stress hydrique

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2021)

Evaluation de différents génotypes de Vicia faba L. en condition de stress hydrique

ASBAI Zineb

Titre : Evaluation de différents génotypes de Vicia faba L. en condition de stress hydrique

Auteur : ASBAI Zineb

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Gestion et Conservation de la Biodiversité 2021

Résumé
La fève (Vicia faba L.) est une composante essentielle dans les systèmes de production agricoles marocains. Elle constitue une légumineuse riche en protéines cultivés et consommés comme aliments pour l’homme et les animaux. La présente étude a pour objectif d‟étudier et d‟évaluer les caractéristiques de différents génotypes de Vicia faba L. en condition de stress hydrique. Pour répondre à cet objectif, nous avons testé six variétés de fève et de féverole avec deux traitements d‟irrigation, apporté au stade floraison, I1 (53mm) et I2 (106mm). Pour ce faire nous avons adopté une analyse multuvariables qui nous a donné une idée sur les différents effets des paramètres étudié et la corrélation entre eux. Par la suite, nous avons eu recours à la modélisation par le modèle de cheminement ou Path Analysis. Les paramètres étudiés étaient d‟une part la conductance stomatique et d‟autre part les paramètres agronomiques à savoir la hauteur, Nb tiges/plante, Nb de gousses/TP et par TS, Nb graines/TP et par TS, Nb nœuds fructifères/TP et par TS, Rang du premier nœud fructifère, le diamètre de la tige principale et le poids des graines/TP et par TS. Nos résultats indiquent d‟une part un effet très hautement significatif de l‟irrigation sur la conductance stomatique. D‟autre part l‟analyse de la variance montre qu‟il n y a pas un effet significatif concernant le régime hydrique pour la majorité des composantes de rendement, alors qu‟il y a un effet très hautement significatif pour l‟effet variétale sur la majorité de ses composantes de rendements. Nos résultats indiquent également que le Nb de gousses/TS explique 37% de la variabilité totale du rendement par plante pour le traitement d‟irrigation I1. Alors que le Nb de graines/TP, Nb de graines/TS et le Nb de gousses/TP explique 65% de la variabilité totale du rendement par plante pour le traitement d‟irrigation I2. Par ailleurs, l‟analyse du cheminement du rendement et ses composantes chez Vicia faba L. a permis également de mettre en évidence l‟effet direct non négligeable de la hauteur, rang, Nb de nœuds fructifères sur le rendement par le biais du médiateur : Nb de graines et Nb de gousses.

Présentation

Page publiée le 29 mars 2022