Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Maroc → Master → Evaluation in vitro de l’efficacité des bio fongicides à base d’huiles essentielles pour le traitement des champignons pathogènes du palmier dattier

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès (2021)

Evaluation in vitro de l’efficacité des bio fongicides à base d’huiles essentielles pour le traitement des champignons pathogènes du palmier dattier

GUENNICH Oussama

Titre : Evaluation in vitro de l’efficacité des bio fongicides à base d’huiles essentielles pour le traitement des champignons pathogènes du palmier dattier

Auteur : GUENNICH Oussama

Etablissement de soutenance : Université Sidi Mohamed Ben Abdellah Fès

Grade : Master Sciences et Techniques Biotechnologie Microbienne 2021

Résumé
La phoeniciculture est sujette à plusieurs maladies fongiques affectant négativement la productivité de ce secteur au Maroc et dans 34 autres pays ce qui cause des dégâts économiques considérables. Cette étude a consisté à isoler cinq germes de champignons pathogènes du palmier dattier ; Fusarium oxysporum albedinis, Alternaria alternata, Drechslera sp., Thielaviopsis paradoxa et Mauginiella scattea. Nous avons ensuite évalué in vitro sur milieu gélosé l’efficacité de traitement de ces champignons par 3 fongicides : la bouillie bordelaise, le NPP et le NPC. Les résultats obtenus montrent que les cinq champignons sont très sensibles au NPP et au NPC et qu’ils ont des CMI et des CMF très importantes. L’effet de NPP est dû à l’action sporicide et inhibitrice de la germination des spores mises en évidence dans cette étude. Le NPP et le NPC peuvent être utilisés donc pour traiter au moins 4 maladies fongiques du palmier dattier et d’autres arbres fruitières. Les résultats obtenus dans cette étude montrent la possibilité d’utiliser le NPP et le NPC comme biofongicides pour le traitement du Bayoud, de la pourriture des inflorescences, du Black scorch et du leaf spots du palmier dattier sans aucun danger sur l’environnement ni sur la santé du consommateur.

Présentation

Page publiée le 28 mars 2022