Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2003 → Contribution à l’étude de mise en culture des zones steppiques dans le cadre de l’accession à la propriété foncière et son impact sur l’écosystème, cas de Rechaigua - Tiaret

Université Ibn Khaldoun de Tiaret (2003)

Contribution à l’étude de mise en culture des zones steppiques dans le cadre de l’accession à la propriété foncière et son impact sur l’écosystème, cas de Rechaigua - Tiaret

BENKHETOU Abdelkader

Titre : Contribution à l’étude de mise en culture des zones steppiques dans le cadre de l’accession à la propriété foncière et son impact sur l’écosystème, cas de Rechaigua - Tiaret

Auteur : BENKHETOU Abdelkader

Université de soutenance : Université Ibn Khaldoun de Tiaret

Grade : Magister Ecologie 2003

Résumé
L’ensemble de nos travaux et ceux recensés en bibliographie conduisent aux mêmes remarques : - la salinité a des effets néfastes sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques du sol ; - la salinité du sol augmente avec les fréquences d’irrigation ; - les conditions écologiques caractérisées par une faible pluviosité, forte évapotranspiration et la nature du sol favorisent le phénomène de salinité. La mise en culture en irrigué de l’écosystème steppe dans le cadre de l’accession à la propriété foncière agricole notamment au niveau de la zone de Rechaiga a conduit à la dégradation des ressources naturelles et à la rupture irréversible des équilibres écologiques

Catalogue Collectif Algérie

Page publiée le 29 septembre 2010, mise à jour le 6 octobre 2018