Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Evaluation de l’épandage de boue de tannerie sur les paramètres physicochimiques de sol

Faculté des Sciences de Sfax (2014)

Evaluation de l’épandage de boue de tannerie sur les paramètres physicochimiques de sol

Jaballi, Dhouha

Titre : Evaluation de l’épandage de boue de tannerie sur les paramètres physicochimiques de sol

Auteur : Jaballi, Dhouha

Université de soutenance : Faculté des Sciences de Sfax

Grade : Mast. (Sciences de la Terre) 2014

Résumé
Le présent travail consiste à étudier les effets de l’épandage des boues de tannerie sur le sol et sur la production végétale. Pour ce faire, nous avons amendé un sol agricole de type limon sableux par des boues de tannerie apportées sous différentes doses (0, 5, 10, 15 et 20t/ha). L’espèce végétale retenue est le sorgho (Sorghum bicolor). Les résultats révèlent que l’emploi des boues de tannerie a augmenté le pH du sol en passant de 7 à 7,1 et à 7,54 après traitement par 5 et 20 t/ha, respectivement. Les résultats montrent aussi que la production de la matière sèche dans les sols traités a significativement augmenté par rapport aux témoins. Cette élévation s’accentue avec la dose de boues appliquées. Les concentrations en azote enregistrées dans les plantes cultivées sur les sols amendés sont largement supérieures à celles déterminées dans les plantes cultivées sur les sols non amendés par les boues de tannerie. L’emploi des boues de tannerie, présentant des teneurs notables en chrome, n’a pas eu de répercussions négatives sur la production quantitative du sorgho. Par contre, ces boues ont contribué à accroître les teneurs en chrome du sol en passant de 53,6 à 201,5 mg Cr/kg de sol pour un apport de 5 et 20 t/ha, respectivement. Cette application affecte significativement les concentrations en chrome du sorgho. Ces teneurs peuvent être considérées faibles par rapport à celles enregistrées dans le sol. Les facteurs de concentration illustrent la faible biodisponibilité du Cr vers le sorgho.

Mots Clés  : Boues ; Valorisation ; Azote ; Fertilisant

Présentation (pist tn)

Page publiée le 3 juin 2022