Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Les Dolomies de la formation Meloussi dans leur localité type : Caractérisations, environnements et modèles de dolomitisation (Jebel Meloussi, Tunisie Centrale)

Faculté des Sciences de Sfax (2015)

Les Dolomies de la formation Meloussi dans leur localité type : Caractérisations, environnements et modèles de dolomitisation (Jebel Meloussi, Tunisie Centrale)

Khlifi, Najwa

Titre : Les Dolomies de la formation Meloussi dans leur localité type : Caractérisations, environnements et modèles de dolomitisation (Jebel Meloussi, Tunisie Centrale)

Auteur : Khlifi, Najwa

Université de soutenance : Faculté des Sciences de Sfax

Grade : Mast. (Bassins et Ressources) 2015

Résumé
Ce travail est élaboré dans le cadre de préparation d’un Mastère de recherche en sciences de la terre (option bassins et ressources) à la Faculté des Sciences de Sfax et il a été réalisé également dans le cadre des activités de recherche du Laboratoire Eau, Energie et Environnement (L3E). Cette étude intéresse sur la Formation Meloussi à Jebel Meloussi en Tunisie centrale. Son objectif principal est l’étude des dolomies, leurs environnements et leurs modèles de dolomitisation. Cette étude est basée sur le levé d’une coupe, l’observation au microscope polarisant et au MEB des dolomies et leur analyse minéralogique par diffraction des RX. L’observation sur terrain de la Formation Meloussi complétée par l’étude microscopique des lames minces des roches , ainsi que les observations au MEB nous ont permis de définir dans cette formation au moins sept faciès sédimentaires distincts : Faciès 1 : les sables, faciès 2 : les grés dolomitiques, faciès 3 : les dolomies gréseuses, faciès 4 : les dolomies oolithiques, faciès 5 : les dolomies oo-bioclastiques, faciès 6 : les dolomies laminées, faciès 7 : les dolomies cristallines. L’analyse sédimentologique des faciès montre que la Formation Meloussi corresponde à une plate-forme deltaïque. D’après l’évolution verticale de ces faciès et l’examen des surfaces de discontinuités, il a été possible de subdiviser la Formation Meloussi en 3 séquences de dépôt (de 3éme ordre), limitées par des surfaces d’émersion, les deux séquences de dépôts inférieure et médiane sont constituées chacune de trois cortèges de dépôt : de bas niveau marin, transgressif et de haut niveau marin, alors que séquence supérieure est incomplète ou avortée liée à un événement géologique majeur, probablement tectonique. L’observation des échantillons dolomitiques au microscope polarisant et au MEB montre la présence de différents types pétrographiques : dolomicrite, dolomicrosparite et dolosparite, cette dernière peut être subhédrale ou euhédrale zonée résultant respectivement d’une recristallisation ou d’une cimentation. L’analyse pétrographique et minéralogique des dolomies étudiés, met en évidence le modèle de dolomitisation de type Dorag (eaux mixtes) et le modèle massif (d’enfouissement). D’autres observations micro et nano-scopiques complétées par des analyses isotopiques sont envisagées dans mes prochains travaux de thèse dont l’objectif de mieux comprendre le phénomène de dolomitisation des séries sédimentaire en Tunisie.

Mots Clés  : Facies ; Pétrographie ; Minéralogie ; Dolomite ; Dolomies ; Dolomitisation ; Environnement et modèles de dolomitisation ; Meloussi ; Berriasien supérieur-Valanginien ; Jebel Meloussi ; Tunisie Centrale

Présentation (pist tn)

Page publiée le 29 mai 2022