Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Effet des mycorhizes (Glomus deserticola) sur des plantes d’olivier (Olea europaea L.) soumises à un stress salin

Faculté des Sciences de Sfax (2012)

Effet des mycorhizes (Glomus deserticola) sur des plantes d’olivier (Olea europaea L.) soumises à un stress salin

Zayneb, Salhi

Titre : Effet des mycorhizes (Glomus deserticola) sur des plantes d’olivier (Olea europaea L.) soumises à un stress salin

Auteur : Zayneb, Salhi

Université de soutenance : Faculté des Sciences de Sfax

Grade : Mast. (Biotechnologie microbienne) 2012

Résumé
Dans le but d’évaluer la tolérance à la salinité et de réduire son effet sur des plantules d’olivier (Olea europaea L.) de la variété à huile : Chemlali, âgées de 2 ans et cultivées dans des pots en plastique d’une capacité de 15 litres et contenant du sable durant 6 mois et irriguées avec de l’eau contenant 3 gradient de salinité (25, 75 et 100 mM). Une inoculation a été réalisée avec une souche mycorhizienne : Glomus deserticola. En se basant sur l’analyse de certains paramètres éco physiologiques, physiologiques, agronomiques et biochimiques. Les résultats obtenus ont montré que les teneurs en sodium ont subi une augmentation plus importante au niveau des racines et à moindre degré dans les tiges et les feuilles alors que les teneurs en potassium et calcium ont subi une diminution en fonction de la dose de NaCl appliquée. En effet, le mécanisme de tolérance adopté est l’exclusion au niveau des racines. La salinité a induit une diminution de la concentration chlorophyllienne, la quantité de phosphore et de l’amidon. Cette diminution est plus prononcée chez les plantes non mycorhizées, par rapport au plantes mycorhizées. Cependant les mycorhizes ont joué un rôle important dans la réduction de l’effet de stress salin. Tandis qu’une augmentation au niveau des sucre solubles et de l’intégrité membranaire ont été observé. La densité stomatique, le rendement en matières sèches, la surface foliaire et la biométrie racinaire ont aussi souffert du stress salin. Pour tous les traitements étudiés une performance a été signalée chez les plantules inoculées avec Glomus deserticola. Ces résultats mettent en évidence l’importance de la production des plantes d’olivier mycorhizées pour contourner les contraintes du milieu après leurs transplantations en plein air.

Présentation (pist tn)

Page publiée le 29 mai 2022