Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Etude du comportement de l’olivier vis-a-vis du cadmium en conditions de culture in vitro

Faculté des Sciences de Sfax (2013)

Etude du comportement de l’olivier vis-a-vis du cadmium en conditions de culture in vitro

Zouari, Marwa

Titre : Etude du comportement de l’olivier vis-a-vis du cadmium en conditions de culture in vitro

Auteur : Zouari, Marwa

Université de soutenance : Faculté des Sciences de Sfax

Grade : Mast.(Biodiversite et dynamique des ecosystemes) 2013

Résumé
L’exploration des capacités de tolérance des graines de deux variétés d’olivier (la Chemlali Sfax et la Chétoui) au cadmium a été effectuée en conditions de culture in vitro sur leur pouvoir germinatif. Les résultats obtenus montrent une inhibition progressive du pouvoir germinatif des graines de ces deux variétés en fonction de l’augmentation de la concentration du cadmium (3 ; 6 ; 12 ; 24 ; 48 ; 96 et 192 mg/l de CdCl2) dans le milieu. Cette inhibition a été plus sévère chez la Chemlali Sfax et la germination a été totalement arrêtée avec les concentrations de 96 et de 192 mg /l chez les deux variétés. L’effet du stress métallique induit par le cadmium (3 ; 6 ; 12 ; 24 ; 48 ; 96 et 192 mg/l de CdCl2) sur des plantules issues de semis, âgées de 6 mois, de Chemlali Sfax et de Chétoui, a été évalué en conditions contrôlées. Les résultats obtenus montrent que la présence du cadmium, dans les milieux liquides de culture, a entrainé une diminution significative de la croissance chez les deux variétés. Cette diminution a été plus accentuée chez la Chétoui. Pour les deux variétés, le système racinaire a été plus affecté par le cadmium que la partie aérienne des plantules. Les symptômes de toxicité ont été observés chez les deux variétés aussi bien au niveau du système racinaire qu’au niveau de la partie aérienne. Les pourcentages de feuilles nécrosées et chutées étaient plus élevés chez la Chétoui que la Chemlali Sfax à la fin de la période de traitement de 3 mois. En ce qui concerne l’anatomie des feuilles, les observations microscopiques effectuées ont montré une augmentation significative de la densité des stomates accompagnée par une diminution progressive du diamètre des ostioles en fonction de l’augmentation des concentrations du cadmium dans le milieu de culture et par conséquent une évolution de la forme arrondie de ces structures à la forme elliptique. Cette modification a été plus importante chez la Chemlali Sfax que chez la Chétoui. Parallèlement, les valeurs de la densité et du diamètre des trichomes ont subi des augmentations significatives par rapport au témoin au fur et à mesure que la dose de cadmium s’élève. Les dosages du cadmium au niveau des différents organes des plantules stressées, en fonction de la concentration croissante du CdCl2 dans le milieu, suggèrent une accumulation plus importante du cadmium dans les parties racinaires par rapport aux parties aériennes par conséquent on peut supposer que la Chemlali Sfax et la Chétoui ont un potentiel de phytostabilisation.

Mots Clés  : Phytoremédiation ; Culture in vitro ; Olivier ; Cadmium ; Germination

Présentation (pist tn)

Page publiée le 28 mai 2022