Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Effet de la salinité sur le comportement pendant la germination et la croissance de cinq cultivars locaux de piment (Capsicum annuum L.) du sud tunisien

Faculté des Sciences de Sfax (2010)

Effet de la salinité sur le comportement pendant la germination et la croissance de cinq cultivars locaux de piment (Capsicum annuum L.) du sud tunisien

Gammoudi, Najet

Titre : Effet de la salinité sur le comportement pendant la germination et la croissance de cinq cultivars locaux de piment (Capsicum annuum L.) du sud tunisien

Auteur : Gammoudi, Najet

Université de soutenance : Faculté des Sciences de Sfax

Grade : Mast .(BIOLOGIE ET ÉCOPHYSIOLOGIE DES ORGANISMES VÉGÉTAUX) 2010

Résumé
Ce travail est consacré à l‟évaluation comparative des effets de quatre régimes de salinité des eaux d‟irrigation (0, 4, 7 et 10 g/l NaCl) appliqués à cinq cultivars locaux de piment (Capsicum annuum L.) du sud tunisien pendant la germination et la croissance. Les résultats indiquent que pendant la germination, les semences de piment tolèrent une dose de 4 g/l NaCl (seulement 1,81 % d‟inhibition par rapport au témoin). Les semences des cultivars se comportent différemment selon la dose appliquée. Sous 7 g/l, la réduction minimale est enregistrée chez les graines de Skhira (34,02 %). Pour la dose maximale testée (10 g/l), le meilleur pourcentage est obtenu pour les graines de Alaya (10,62 %). Pendant la croissance, les résultats indiquent que la morphologie des plantes est négativement influencée par la salinité même en présence de faible dose de NaCl (réductions moyennes de 39,52 % pour les hauteurs, 34,23 % pour les diamètres des tiges et 90,36 % pour les nombres des feuilles sous 10 g/l). Seule la surface foliaire paraît être stable sous stress salin. Au niveau des cultivars étudiés, la composante morphologique ne permet pas une discrimination sélective. Le statut physiologique des plantes est par contre significativement perturbé, essentiellement le pouvoir photosynthétique. L‟inhibition de la photosynthèse est principalement non stomatique mais plutôt chimique se traduisant par une stabilité de la conductance stomatique jusqu‟à 7 g/l et accompagnée d‟une augmentation continue de la concentration intercellulaire en CO2 sous les trois doses de salinité. Les cultivars étudiés se comportent différemment selon les paramètres analysés. Les augmentations des teneurs en proline et en chlorophylles les plus élevées sont enregistrées chez le cultivar Maghraoua sous les trois doses testées. La salinité a également affecté la production de biomasse. La réduction la plus faible de la biomasse sèche totale est observée chez le cultivar Maghraoua (59,51 %), alors que sous 7 et 10 g/l, le cultivar Farch est le moins touché par la diminution (80,87 % et 94,23 % respectivement). L‟étude de la composition minérale des plantes stressées prouve la richesse des tiges en sodium traduisant l‟existence d‟un mécanisme de ré-circulation des ions Na+ chez le piment sous stress salin. Sous 7 et 10 g/l, l‟amélioration de la sélectivité K+/Na+ la plus importante est notée chez le cultivar Alaya.

Mots Clés  : Capsicum annuum L ; stress salin ; germination ; croissance ; chlorophylles ; échanges gazeux ; proline ; sucres ; minéraux ; biomasse

Présentation (pist tn)

Page publiée le 25 mai 2022