Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Etude comparée du comportement de jeunes plants d’olivier (Olea europaea. L) sous un ombrage artificiel

Faculté des Sciences de Sfax (2015)

Etude comparée du comportement de jeunes plants d’olivier (Olea europaea. L) sous un ombrage artificiel

Bouzidi, Najiba

Titre : Etude comparée du comportement de jeunes plants d’olivier (Olea europaea. L) sous un ombrage artificiel

Auteur : Bouzidi, Najiba

Université de soutenance : Faculté des Sciences de Sfax

Grade : Mast.(Biodiversite et Dynamidue des Ecosystemes) 2015

Résumé
es cultures hyper-intensives de l’olivier sont de plus en plus utilisées pour rendre l’oléiculture plus rentable. Le comportement des variétés locales vis-à-vis de ce type de culture est mal connu. C‘est dans ce cadre que nous nous sommes intéressés dans ce travail à l’étude de l’effet d’un ombrage artificiel sur quelques paramètres agronomique, biochimique et anatomique de jeunes plants d’olivier dans le but est d‘élucider le comportement des variétés Tunisiennes (Chemlali et deux hybrides de Chemlali) et de le comparer avec deux variétés étrangères (Arbosana, Arbequina) déjà adaptées aux cultures hyper-intensives. D’autre part, ce travail a été complété par l’étude de l’application du paclobutrazol sur les cinq variétés comme un régulateur de croissance. Des jeunes plantes d’olivier âgées d’un an ont été soumises à trois régimes de lumière : Lumière, Pénombre et ombre pour le premier essai et à quatre concentrations du paclobutrazoles (2.5, 5, 10 et 15ml/L) dans un autre essai. Les résultats de la première partie ont montré que la croissance est plus importante à la lumière sauf pour l’Arbequina et la Chemlali. L’ombre induit un arrêt de croissance après un étiolement, une diminution de l’épaisseur du parenchyme palissadique ce qui entraine une réduction de la teneur en chlorophylle et caroténoïdes, réduction du nombre des grappes florales ainsi que le taux de nouaison. Concernant la surface foliaire, l’ombre induit son augmentation pour les cinq variétés. La réponse des plantes à l’ombrage est souvent liée à la synthèse et à l’accumulation des métabolites biochimiques (les polyphénols). Notre étude a révèle une augmentation importante de ces produits chez les plantes ombragée de toutes les variétés. Dans la deuxième partie, les résultats de l’application du Paclobutrazol révèlent la réduction de la croissance des tiges qui a été plus importante à la dose 15ml/L chez l’Hybride2.

Mots Clés  : Hyper-intensif ; olivier ; ombre ; lumière ; Paclobutrazol

Présentation (pist tn)

Page publiée le 25 mai 2022