Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Tunisie → Mastère → Etude de la méthanisation de la biomasse

Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis, (ENIT) 2016

Etude de la méthanisation de la biomasse

Othman, Marwa

Titre : Etude de la méthanisation de la biomasse

Auteur : Othman, Marwa

Université de soutenance : Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis, (ENIT)

Grade : Mast. (Modélisation en hydraulique et environnement) 2016

Résumé
Face à la problématique de l’effet de serre, à l’augmentation récente du coût de l’énergie, à la volonté de produire de l’énergie renouvelable et à la prise de conscience collective du concept de développement durable, la digestion anaérobie est de plus en plus perçue comme une voie incontournable d’amélioration du bilan environnemental et énergétique. Le procédé de méthanisation permet, sous l’action de transformations microbiologiques complexes, de minéraliser une partie de la matière organique en biogaz composé essentiellement en méthane et dioxyde de carbone. A l’échelle laboratoire, il est mis en oeuvre, en milieu liquide et dans des réacteurs thermo-régulés à 35-40°C, des déchets lignocellulosiques provenant de l’oasis tels que les déchets de palmiers et les déchets verts. Ces substrats sont souvent adjoints aux fumiers d’ovins et caprins. Le biogaz généré est analysé de façon qualitative grâce à la méthode de chromatographie en phase gazeuse. Ainsi, en comparant les résultats de l’analyse bactérienne en milieu PCA Gélose des substrats, la culture bactérienne est plus dense pour le substrat à base déchets verts par rapport à celui de déchets de palmier. Cela confirme bien la cause de la productivité du biogaz analysé par chromatographie.

Mots Clés  : Méthanisation ; Déchets lignocellulosiques ; Réacteur ; PH ; Chromatographie en phase gazeuse ; Analyse bactérienne

Présentation (pist tn)

Page publiée le 25 mai 2022