Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2022 → RENFORCER LES SERVICES PUBLICS RURAUX D’EAU POTABLE EN ZONE DE CRISE (BURKINA FASO)

2022

RENFORCER LES SERVICES PUBLICS RURAUX D’EAU POTABLE EN ZONE DE CRISE (BURKINA FASO)

Burkina Faso

Agence Française de Développement

Titre : RENFORCER LES SERVICES PUBLICS RURAUX D’EAU POTABLE EN ZONE DE CRISE (BURKINA FASO)

Ce projet adopte une approche concrète et innovante du nexus humanitaire-développement, associant des acteurs publics et privés nationaux afin d’améliorer la qualité et la durabilité des services d’approvisionnement en eau potable en zone de crise.

Dates : Date de début du projet : 01/07/2022 // Durée : 5 ans

Pays de réalisation : Burkina Faso
Localisation : Région du Centre Nord

Bénéficiaire (s) : Ministère de l’Eau et de l’Assainissement

Contexte
De nombreuses communes rurales du Burkina Faso sont soumises à une arrivée importante de personnes déplacées internes (PDI) qui fuient les conflits au Sahel. La région Centre-Nord est la première région du pays impactée, elle accueille près de 35 % des PDI. Celles-ci se sont principalement regroupées dans les chefs-lieux des communes rurales et dans les villages « sécurisés », où les services ruraux d’approvisionnement en eau – adduction en eau potable simplifiée (AEPS) et pompes à motricité humaine (PMH) – sont mis à rude épreuve.

Cette forte tension exercée sur les infrastructures engendre donc un accroissement important du nombre de pannes, de même que des ruptures fréquentes d’approvisionnement en eau, dont les populations hôtes et déplacées sont les principales victimes. Cette crise s’inscrit également dans un contexte hydrogéologique défavorable caractérisé par la rareté de l’eau au Sahel.

Elle engendre donc des conflits d’usages et exacerbe d’autant plus les tensions dans un contexte de montée des conflits intra et intercommunautaires. Cette crise intervient toutefois dans une situation particulière, marquée par deux décennies de réformes sectorielles, qui ont permis de faire émerger et de structurer des acteurs publics et privés compétents présents sur le terrain malgré la crise.

Descriptif
La finalité du projet est d’améliorer les conditions de vie des populations vulnérables (PDI, communautés hôtes) vivant dans dix communes rurales de la région Centre-Nord. Son objectif global est de renforcer, moderniser et assurer la durabilité de l’accès aux services élémentaires d’approvisionnement en eau des populations situées en zone de crise.

Il vise trois objectifs spécifiques : * améliorer l’accès aux services élémentaires d’eau et d’hygiène des communautés hôtes et des populations déplacées ; * contribuer à une gestion pérenne et efficace de services d’eau adaptés aux vulnérabilités de la population ; * renforcer les capacités des acteurs et des institutions locales à planifier, contractualiser et réguler les services d’approvisionnement en eau en zone de crise.

Ce projet est fondé sur trois innovations : * un nouveau mode de contractualisation et d’intervention du type contrat deconception/modernisation/exploitation, permettant à la société privé Vergnet Burkina de limiter les interfaces de décisions ; * une transformation des modalités de desserte par la mise en place de bornes-fontaines automatiques (BFA) améliorant la qualité de service aux usagers ; * la mise en place d’un dispositif de prépaiement de l’eau.

Ce partenariat public-privé (PPP) permettra d’assurer une exploitation durable du service sur une période de quinze ans. La société Vergnet Burkina assure également une partie du financement des investissements.

Financement  : 6 000 000EUR

Présentation (AFD)

Fiche projet

Page publiée le 19 juillet 2022