Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Soutien au dispositif national de sécurité alimentaire (PRESA) Mali

2017

Soutien au dispositif national de sécurité alimentaire (PRESA) Mali

Mali

Titre : Soutien au dispositif national de sécurité alimentaire (PRESA) Mali

Pays : Mali

Dates : 01/07/2017 - 30/06/2022 8 ans

Objectifs
Objectif global : Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des couches les plus vulnérables et de participer à leur relèvement, grâce à un dispositif national de sécurité alimentaire (DNSA) efficace dans la prévention, l’alerte précoce et la gestion des crises alimentaires et nutritionnelles

Objectifs spécifiques : * Renforcer les capacités de planification, de gestion, de suivi et de coordination pour répondre de façon efficace aux besoins des populations vulnérables, y inclure les femmes et les jeunes (en moyenne 3,5 millions de personnes par année) afin de faciliter leur accès à une alimentation saine et adéquate * Assurer et améliorer leurs moyens d’existence au moins 100 000 ménages (1 250 000 personnes) et leur sécurité alimentaire et nutritionnelle * Renforcer la résilience d’au moins 50% des populations des zones ciblées en insécurité alimentaire (600 000 personnes) à travers l’amélioration de leurs conditions de vie

Descriptif
Financé par la coopération suisse au développement, le projet de soutien au dispositif national de sécurité alimentaire (PRESA) cible les populations vulnérables, en particulier les femmes, afin de renforcer leur résilience et leur sécurité alimentaire, grâce à un soutien au dispositif nationale de sécurité alimentaire. Le projet répond ainsi aux crises récurrentes qui touchent le pays, qui découlent notamment de chocs climatiques fréquents et dévastateurs et la faiblesse des marchés. Le dispositif a donc été mis en place afin de prévenir et d’alerter les populations afin de mieux gérer les crises alimentaires pouvant faire survenir. La Direction du développement et de la coopération intervient donc en renforçant les capacités techniques du dispositif, et dans l’élaboration d’une politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Elle effectue également des activités directes, telles que la distribution d’argent et de nourriture. La dimension genre est transversale à toutes les composantes du projet.

Bénéficiaires  : 100 000 ménages vulnérables

Mise en œuvre : Coopération suisse au développement

Financement : Direction du développement et de la coopération (DDC)
Montant  : CHF 5 500 000

Présentation (RCPA)

Page publiée le 28 juillet 2022