Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) Burkina Faso

2013

Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) Burkina Faso

Pays : Burkina Faso

Dates : 2013 – 2025

Objectifs
Objectif global : Contribuer à la réduction d’au moins 40 % du retard de croissance chez les enfants âgés de 0 – 59 mois d’ici 2025 et à la réduction de la mortalité infanto-juvénile au Burkina Faso

Objectifs spécifiques  : * Renforcer la qualité et la couverture des interventions communautaires de promotion des pratiques optimales d’ANJE ; * Créer au niveau communautaire un environnement favorable à la protection et à la promotion des pratiques optimales d’ANJE ; * Mettre en œuvre au niveau national un plan de communication d’appui aux activités communautaires ; * Appuyer la protection et la promotion des pratiques optimales d’ANJE au niveau des structures sanitaires ; * Renforcer l’application du code international de commercialisation des substituts du lait maternel par une adoption du texte réglementaire relu et la mise en place d’un système de surveillance ; * Renforcer les compétences pour la gestion de l’ANJE dans les situations difficiles (VIH, urgences).

Descriptif
La prévalence de la malnutrition chronique au Burkina Faso est passée de 46 % en 1998 à 33 % en 2012 selon les enquêtes nutritionnelles nationales. Toutefois, avec plus d’un million d’enfants âgés de moins de cinq ans qui souffrent de malnutrition chronique, ce niveau est encore très élevé. Améliorer l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE) au niveau communautaire est par conséquent une priorité dans l’effort mené pour améliorer la survie, la croissance et le développement des enfants avec équité. Le projet couvre la période de 2013 à 2025. Le projet a pour objectif d’augmenter le taux de pratique d’allaitement maternel exclusif chez les enfants âgés de moins de 6 mois de 38 % en 2012 à au moins 80 % en 2025.

Financement : 83 300 000 000

Présentation (RCPA)

Page publiée le 6 juillet 2022