Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Projet Yellitaare (Sénégal)

2016

Projet Yellitaare (Sénégal)

Sénégal

Titre : Projet Yellitaare (Sénégal)

Pays : Sénégal
Localisation : Matam et département de Podor, Ranérou et Kanel

Dates : 2016 -2019

Objectifs
Objectif global : Renforcer la résilience des communautés en vue de faire face aux causes profondes de la malnutrition aigüe et chronique

Objectifs spécifiques : * Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle * Accéder aux services de base est facilité * Renforcer la résilience des populations par la gouvernance des collectivités locales

Descriptif
Financé par l’Union européenne et Agence espagnole pour la Coopération internationale au développement (AECID), le projet « YELLITAARE », est mis en œuvre par la Cellule de Lutte contre la Malnutrition, sur la période 2016-2019, dans les départements de Podor, Ranérou, Matam et Kanel. Ce projet s’aligne aux objectifs du Plan Sénégal Emergent (PSE), qui ambitionne de favoriser une croissance économique à fort impact sur le développement humain en particulier ceux en rapport avec l’axe 2, « Capital Humain, Protection Sociale et Développement Durable ». De même, le projet est en cohérence avec les objectifs de la Politique nationale de développement de la Nutrition (PNDN), du Plan Stratégique Multisectoriel de la Nutrition (PSMN), de la Stratégie nationale de sécurité alimentaire et de résilience (SNSAR) et des politiques de développement du secteur agricole au sens large. YELLITAARE vient renforcer les efforts du Programme de renforcement de la nutrition (PRN) porté par le Gouvernement, qui vise notamment à soutenir la capacité de résilience des populations locales et l’accès aux services de base, et à améliorer les conditions de vie pour prévenir la migration illégale. L´intervention couvre les 48 Communes des 4 départements.

Bénéficiaires  : 1 060 000 personnes dans 48 communes

Mise en œuvre : Cellule de Lutte Contre la Malnutrition (CLM)

Financement : Union européenne — Agence espagnole pour la Coopération internationale au développement (AECID)
Montant  : 6 000 000 000 FCFA

Présentation (RCPA)

Page publiée le 8 juillet 2022