Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2003 → Projet de mise en valeur et de gestion durable des petits barrages

2003

Projet de mise en valeur et de gestion durable des petits barrages

Burkina Faso

Titre : Projet de mise en valeur et de gestion durable des petits barrages

Pays : Burkina Faso

Date : 21 mars 2003 // 30 juin 2012

IATI Identifiant : 46002-P-BF-AA0-020

Présentation
Le projet de mise en valeur et de gestion durable des petits barrages est la première tranche de réhabilitation d’une quarantaine de petits barrages et périmètres irrigués associés (environ 2.000 ha), dans la zone du plateau central. Le projet entend surtout mettre en place un mode de gestion regroupant l’ensemble des usagers, de type décentralisé, et apte à assurer à terme la durabilité des ménagements. Des comités de gestion seront créés et formés, et des conditions préalables devront être satisfaites avant l’intervention du projet. Le projet appuiera également la mise en valeur et l’intensification de la production agricole sur les périmètres. Il contribuera également à la finalisation de la base de données sur les petits barrages du Burkina Faso. Les principales composantes du projet sont : A) le renforcement des capacités ; B) les travaux de réhabilitation ; et C) la gestion du projet. Le coût total du projet hors taxes et hors douanes est estimé à 10.249 millions de FCFA, soit 11,36 millions d’UC et sa mise en œuvre est prévue sur une période de 6 ans.

Bénéficiaires : Le projet devrait bénéficier à près de 60.000 personnes possédant une parcelle irriguée car la quarantaine de sites touchée par le projet concernera environ 8.000 exploitations agricoles.

Objectif  : L’objectif sectoriel du projet est de contribuer à la sécurité alimentaire. L’objectif spécifique est l’amélioration de la production agricole sur une base durable.

Mise en œuvre : Ministère de l’agriculture, de l’hydraulique et des ressources halieutiques

Financement : Fonds Africain de Développement
Engagement : U.A 9 394 113,38

Portefeuille de données

Page publiée le 9 août 2022