Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2011 → Programme d’appui à la stratégie de croissance accélérée et au climat des affaires (PASCACAF)

2011

Programme d’appui à la stratégie de croissance accélérée et au climat des affaires (PASCACAF)

Burkina Faso

Titre : Programme d’appui à la stratégie de croissance accélérée et au climat des affaires (PASCACAF)

Pays : Burkina Faso

Date : 26 sept. 2011 // 31 déc. 2012

IATI Identifiant : 46002-P-BF-K00-009

Présentation
Le Programme d’Appui à la Stratégie de Croissance Accélérée et au Climat des Affaires (PASCACAF) a été conçu par le Gouvernement Burkinabé dans le but d’eviter une éventuelle instabilité que pourrait occasionner les récents événements de février-mai 2011. Le PASCACAF est le sixième appui budgétaire général de la Banque Africaine de Développement au Burkina Faso dont l’exécution est prévue sur la période 2011-2012 dans le cadre de l’Arrangement général des appuis budgétaires. Il s’inscrit dans la continuité des précédents Appuis budgétaires (PASRP I à V) soutenus, par la Banque et d’autres bailleurs de fonds multilatéraux dont,notamment, la Banque mondiale et l’Union européenne. Le PASCACAF se décline en deux composantes qui sont : (a) la création des conditions propices à la croissance et à la diversification de l’économie, et (b) le renforcement de la gouvernance financière et économique.

Bénéficiaires :
D’une façon générale, le principal bénéficiaire du programme sera la population burkinabé et plus spécialement les couches les plus démunies pour lesquelles le Gouvernement pourra consacrer davantage de moyens dans le cadre des programmes de lutte contre la pauvreté grâce à une meilleure gestion des ressources publiques. Mais de façon plus spécifique, ce sont aussi les opérateurs du secteur privé qui tireront plus de profit dans la mise en œuvre des réformes retenues dans ce programme.

Objectif
L’objectif global du programme est d’appuyer la mise en œuvre de la SCADD à travers la promotion d’une croissance accélérée et la rationalisation de la gestion des ressources publiques. Les objectifs spécifiques sont : a) la promotion de la croissance et de la diversification de l’économie, b) l’amélioration de l’environnement des affaires pour le rendre plus attractif pour le secteur privé, et c) la poursuite de l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience des dépenses publiques.

Mise en œuvre : Secrétariat Permanent pour le suivi des Politiques et Programmes financiers (SP-PPF) du Ministère de l’Economie et des Finances

Financement : Fonds Africain de Développement
Engagement : U.A 50 000 000

Portefeuille de données

Page publiée le 2 août 2022