Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Appui au programme national d’économie d’eau d’irrigation – Deuxième tranche (Maroc)

2017

Appui au programme national d’économie d’eau d’irrigation – Deuxième tranche (Maroc)

Maroc

Titre : Appui au programme national d’économie d’eau d’irrigation – Deuxième tranche (Maroc)

Pays : Maroc

Date : 20 juin 2017 // 30 déc. 2024

IATI Identifiant : 46002-P-MA-AAC-016

Présentation
Le présent projet appuiera la mise en œuvre du Programme National d’Economie d’Eau d’Irrigation (PNEEI) dont la finalité est de protéger les ressources en eau et d’améliorer les conditions de vie des populations rurales à travers une gestion valorisante et durable de ces ressources. Le PNEEI, ainsi que la Stratégie Nationale de l’Eau élaborée en 2009, viennent en soutien au Plan Maroc Vert (PMV) qui vise à faire de l’agriculture un moteur de croissance nationale. Le projet consiste en la mise en place d’infrastructures d’irrigation localisée dans deux bassins Hydrauliques Oum Rbia (bassin à fort stress hydrique) et le Loukkos (bassin ayant une facturation énergétique très élevée) sur environ 26.000 ha ainsi que des mesures de valorisation de l’eau d’irrigation et de renforcement des capacités des acteurs impliqués (agences d’exécution, Associations des Usagers de l’Eau Agricole [AUEA], Groupement d’Intérêt Economique [GIE], associations féminines, etc.). Il est par excellence un projet d’adaptation aux changements climatiques et s’inscrit dans le soutien de la transition vers la croissance verte. Le coût global relatif à sa mise en œuvre est estimé à 946,077 millions de DH, équivalent à 96,934 millions $EU, sur une période de six ans (2017-2022).

Bénéficiaires
Le groupe cible est constitué de 10.250 exploitations, soit une population bénéficiaire estimée à 61.500 habitants, à dominance des petits agriculteurs et agricultrices. Les très petits (ayant moins de 2 ha) représentent 70,19% et détiennent moins que le tiers de la superficie globale (31,45%), alors que les petits agriculteurs (ayant moins de 5 ha) représentent 87,88% du total des agriculteurs.

Objectif
L’objectif du projet est d’assurer une utilisation rationnelle et valorisante des ressources en eau d’irrigation dans un contexte de raréfaction croissante de ces ressources et d’accroissement des coûts de l’énergie utilisée dans l’irrigation.

Mise en œuvre : Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime – MAPM

Financement : Banque Africaine de Développement
Engagement : U.A 65 241 905,61

Portefeuille de données

Page publiée le 4 août 2022