Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2019 → Projet pilote d’élevage piscicole de tilapias dans les camps de réfugiés sahraouis

2019

Projet pilote d’élevage piscicole de tilapias dans les camps de réfugiés sahraouis

Algérie

Titre : Projet pilote d’élevage piscicole de tilapias dans les camps de réfugiés sahraouis

Pays Algérie

Durée : 17 mois Septembre 2019 / Février 2021

Présentation
Le développement de cette ferme vise 2 objectifs principaux : * Améliorer la résilience des jeunes sahraouis par le renforcement des capacités locales en pisciculture permettant le développement de nouvelles activités génératrices de revenus * Contribuer à la réduction des carences alimentaires en renforcement les apports de protéines animales.

Les réfugiés Sahraouis vivant dans les 5 camps de la région de Tindouf dépendent presque exclusivement de l’assistance humanitaire car les activités génératrices de revenus sont rares et les conditions environnementales extrêmement défavorables. Dans ce cadre, TGH a mis en place une ferme piscicole afin de permettre l’élevage de poisson frais au niveau local.

L’année 2020 est celle des premières productions qui viendront enrichir en protéines animales le régime alimentaire de la population sahraouie. Le tilapia est un poisson extrêmement prisé dans les élevages aquacoles, aussi bien en Asie que sur le continent africain. Il est particulièrement résistant à des conditions thermiques et minéralogiques extrêmes ce qui en fait le poisson idéal pour la ferme piscicole de de N Khaila, située dans le désert algérien. Compte-tenu des conditions climatiques arides de la région et de l’absence de précédent en production aquacole, il est nécessaire via ce projet pilote de s’assurer de la précision technique de cette expérimentation afin d’envisager un déploiement progressif de l’initiative et penser son développement ultérieur à plus grande échelle.

Objectif
L’objectif est non seulement de renforcer les apports en protéines animales pour les populations mais également de permettre le renforcement des capacités locales et l’augmentation de l’autonomie économique des personnes vivant dans la zone. La ferme piscicole, actant comme centre de formation, pourrait permettre à de jeunes Sahraouis de bénéficier d’investissements privés étrangers appuyant le lancement de micro-unités de grossissement de tilapias.

Bénéficiaires : 12 employés permanents de la ferme piscicole. 20 jeunes sahraouis bénéficieront de formations relatives à l’entreprenariat. 249 bénéficiaires dans les Centres d’Education Spécialisés et les Centres pour non-voyants des 5 wilayas. Le reste de la production sera intégré dans des paniers alimentaires puis distribué par des organisations partenaires.

Financement : PAM (Programme Alimentaire Mondial), Ambassade de France (coûts support d’octobre à décembre 2020)
Budget global : 337 204dollars

Triangle Génération Humanitaire (TGH)

Page publiée le 23 août 2022