Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2006 → Réhabilitation des structures de santé endommagées par les inondations de février

2006

Réhabilitation des structures de santé endommagées par les inondations de février

Algérie

Titre : Réhabilitation des structures de santé endommagées par les inondations de février

Pays Algérie (Réfugiés Sahraouis)

Durée : 10 mois Du 04/2006 au 01/2007

Présentation
Réhabilitation des centres de santé d’Aoussert, El Aioun et Dakhla ainsi que de l’hôpital psychiatrique dit du "12 octobre", du dispensaire dit du "27 février" ; et de l’hôpital national de Rabouni.
En date du 9, 10 et aux premières heures de la journée du 11 février 2006 des pluies diluviennes se sont abattues sur les campements de réfugiés sahraouis dans la région de Tindouf. Ces pluies ont provoqué des torrents ainsi que des coulées de boue qui ont causé des dégâts considérables sur les habitations en terre (argile) des réfugiés sahraouis établis à Aoussert, Smara, El Aioun et au camps du " 27 février ".

L’inondation et l’effondrement de plusieurs habitations, engendrant l’évacuation des populations sinistrées, ont été enregistrés par les différentes organisations présentes (UNHCR, PAM, ONGs et autorités locales Sahraouies).

Les populations touchées se sont réfugiées sur les hauteurs des campements. Les torrents provoqués par les intempéries ont emporté une grande partie de leurs biens (couvertures, matelas, vêtements, produits alimentaires…) et ont considérablement affecté les réserves d’eau individuelles et collectives ainsi que les installations sanitaires.

Objectifs spécifiques _* contribuer à la relance des infrastructures sanitaires endommagées lors des inondations de février 2006 dans les wilayas de Aoussert, El Aioun, à l’Ecole du "27 février", les hôpitaux du "12 octobre" et de Rabouni,
* contribuer à l’amélioration des conditions d’hygiène dans les dispensaires de daïras de la wilaya de Dakhla, ainsi que dans les hôpitaux régionaux de Dakhla et de El Aioun.

Financement : ECHO (Service d’Aide Humanitaire de la Commission Européenne)
Budget global : 352 000 Euros

Triangle Génération Humanitaire (TGH)

Page publiée le 10 août 2022