Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Vers une réduction du risque de malnutrition chez les personnes à risque des communautés vulnérables

2015

Vers une réduction du risque de malnutrition chez les personnes à risque des communautés vulnérables

Soudan

Titre : Vers une réduction du risque de malnutrition chez les personnes à risque des communautés vulnérables

Pays Soudan

Durée : 10 mois Du 01/05/2015 au 29/02/2016

Présentation
Ce projet s’appuie sur une enquête réalisée par TGH en octobre 2014 sur ses régions d’intervention mettant en avant une sécurité alimentaire améliorée grâce à des facteurs externes favorables mais aussi à des choix opérants tels qu’un effort de diversification de la part de TGH favorisant ainsi des cultures pluviales non céréalières (légumes, arachides) ou encore des espèces céréalières à cycle court. Ces choix ont permis à la fois une hausse de la production agricole permettant à la fois une autoconsommation et une hausse du revenu des ménages grâce à la vente des récoltes. A travers ce projet, TGH tend à persévérer dans cette optique afin de favoriser la sécurité alimentaire à long terme dans les zones cibles.

Le projet suivant se décline en plusieurs volets :
* La constitution de filets de sécurité (« safety nets ») pendant la période de soudure qui limitera l’impact de la hausse des prix des denrées alimentaires et l’inexistence des réserves familiales sur la situation nutritionnelle des foyers cibles. Il a en effet été constaté une corrélation très claire entre la hausse du nombre de cas de malnutrition et les périodes de soudure alimentaire. S’il était initialement prévu de distribuer des coupons alimentaires au cours de la période de soudure, il a finalement été décidé de procéder à une distribution directe de l’aide alimentaire en nature. En effet, la présence de bénéficiaires au sein d’une vaste zone géographique rendait le processus de distribution de coupons trop long et donc peu sûr (risques de fraude) et tous les bénéficiaires n’étaient, de plus, pas en mesure d’assurer des coûts de transports pour échanger leurs coupons contre des biens alimentaire. A Bindizi, cette activité a été combinée à une sensibilisation aux Pratiques Familiales Essentielles (« Key Family Practices ») afin de favoriser les pratiques quotidiennes contribuant à prévenir la malnutrition. Il s’agit d’une intervention pilote dans cette localité étant donné qu’aucune organisation n’est pour l’instant chargée de réaliser ce type d’activité.
* Le renforcement des capacités productives des familles ciblées permettra d’agir sur les causes de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition qui les frappent. Afin de limiter les cas récurrents de malnutrition (sévère et modérée) chez les enfants de moins de 2 ans et les femmes enceintes ou allaitantes, les foyers bénéficieront d’une distribution d’intrants agricoles adaptés à leurs besoins et capacités. Si des foires de semences étaient initialement prévues avec une distribution préalable de coupons à échanger lors de ces foires, la dispersion des bénéficiaires au sein d’une vaste zone géographique a rendu cette solution inadaptée. TGH a ainsi opté pour une distribution des semences directement aux ménages bénéficiaires dans les différentes localités du Darfour Central et Occidental aux mois de juin-juillet 2015.

Bénéficiaires : 18 168 Personnes

Partenaires : Ministère de l’Agriculture, Association de jeunes de Bindizi, Comité de Paix de Bindizi

Financement : Comité Interministériel pour l’Aide Alimentaire (CIAA)
Budget global : 250 000 Euros

Triangle Génération Humanitaire (TGH)

Page publiée le 19 août 2022