Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Vers la modération des effets négatifs d’El Niño sur l’insécurité alimentaire et les moyens d’existence

2016

Vers la modération des effets négatifs d’El Niño sur l’insécurité alimentaire et les moyens d’existence

Soudan

Titre : Vers la modération des effets négatifs d’El Niño sur l’insécurité alimentaire et les moyens d’existence

Pays Soudan

Durée : 9 mois Du 09/2016 au 05/2017

Présentation
TGH propose une action globale visant à résorber les tensions entre les communautés et les éleveurs et agriculteurs, exacerbées par la concurrence autour des ressources naturelles, l’appauvrissement des ressources en eau et la raréfaction des pâtures.

La situation alimentaire des ménages, les cultures agricoles, la pluviométrie et les prix des marchés locaux font l’objet d’un suivi régulier, pour une meilleure anticipation des risques liés à ces indicateurs. TGH apporte également un soutien au Comité de Paix de Bindizi, chargé de la modération des conflits d’usage (conflits entre éleveurs transhumants et population locale principalement). Les problèmes nutritionnels importants qui subsistent dans la région sont également pris en compte dans le cadre de la distribution de semences maraichères et d’un appui à la création de « jardins de case » pour améliorer la sécurité et la diversification alimentaire. En parallèle, une sensibilisation aux bonnes pratiques alimentaires pour une meilleure connaissance de l’impact nutritionnel des aliments consommés par les foyers est mise en place, accompagnée de propositions de recettes et de moyens de cuisiner les produits locaux méconnus.

TGH développe ainsi une approche globale de la problématique alimentaire et nutritionnelle des ménages, complétée par la distribution de moyens de transports (charrettes à âne) pour pallier les difficultés rencontrées par les agriculteurs les plus vulnérables concernant le transport de leur production. Pour répondre aux besoins de renforcement en techniques agricoles, TGH met en place une ferme modèle.

Ce programme soutient directement les ménages, améliore la capacité de résilience des agriculteurs, et bénéficie indirectement à l’ensemble des populations des zones ciblées, puisqu’il permet une plus grande accessibilité aux produits agricoles.

Bénéficiaires : 37 625 Personnes

Partenaires : Ministère de l’Agriculture, Corporation Nationale pour les Forêts, Comité de Paix de Bindizi (associés à la mise en œuvre de l’action)

Financement : Comité interministériel d’aide alimentaire (CIAA)
Budget global :

Triangle Génération Humanitaire (TGH)

Page publiée le 19 août 2022