Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2018 → Approche multivalente pour l’amélioration des vaccins inactivés dans le cas de maladies des petits ruminants en Afrique (MultiVacc)

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI) 2018

Approche multivalente pour l’amélioration des vaccins inactivés dans le cas de maladies des petits ruminants en Afrique (MultiVacc)

Vaccins Ruminants Maladies

Centre de Recherches pour le développement International (CRDI)

Titre : Approche multivalente pour l’amélioration des vaccins inactivés dans le cas de maladies des petits ruminants en Afrique (MultiVacc)

Pays /Région : Afrique

Projet N° : 108628

Date : 2018-02-01 // 2022-01-01
Durée : 30 mois

Présentation
La cowdriose et la péripneumonie contagieuse des caprins (PPCC) sont deux maladies qui représentent d’importantes menaces pour l’élevage des petits ruminants (du bétail, comme les chèvres et les moutons) dans les pays en développement, notamment en Afrique. Des vaccins commerciaux sont actuellement disponibles, mais ils présentent d’importantes limites, de telle sorte que la vaccination est rarement mise en œuvre sur le terrain.

Ce projet finance à la fois le développement d’un vaccin combiné contre la cowdriose et la PPCC, qui protège dès la première injection, et la validation de l’administration simultanée d’un vaccin contre la peste des petits ruminants (PPR). La PPR est une maladie virale aiguë très contagieuse dont le taux de mortalité peut atteindre 80 %. La campagne mondiale d’éradication de la PPR est une excellente occasion de cibler plusieurs maladies en même temps. Les vaccins combinés réduiront le coût de la vaccination ; les chèvres seront donc en meilleure santé et le taux global de mortalité diminuera. Cela accroîtra aussi l’accessibilité des vaccins pour les éleveurs caprins qui sont souvent, dans les pays en développement, des femmes, des enfants ou des communautés marginalisées. Sous 30 mois, le projet comprendra des essais de vaccination dans des conditions contrôlées et sur le terrain, l’accroissement des capacités à l’échelle régionale et la production d’un vaccin contre la cowdriose et la PPCC (ou une amélioration des formulations de vaccin), le tout étant transféré aux fabricants locaux à la fin du projet, aux fins de commercialisation.

Le projet est une collaboration entre le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement de France, le Centre international de recherche-développement sur l’élevage en zone subhumide du Burkina Faso et la Kenya Agricultural and Livestock Research Organization.

Ce projet est financé par le Fonds d’innovation en vaccins pour le bétail (FIVB), un partenariat entre la Fondation Bill et Melinda Gates, Affaires mondiales Canada et le CRDI. Cet investissement conjoint de 57 millions CAD sur cinq ans permet de financer le développement, la production et la commercialisation de vaccins innovants contre les maladies du bétail prioritaires en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Mise en œuvre : Centre International de Recherche-Développement sur l’Elevage en zone Subhumide Burkina Faso ; Kenya Agricultural & Livestock Research Organization ; Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement

Financement total : CA$ 1,364,300.00

Présentation : IDRC/CRDI (Canada)

Page publiée le 30 août 2022