Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → IPDLI - Initiative Pilote de Développement Local Intégré Tunisie

2021

IPDLI - Initiative Pilote de Développement Local Intégré Tunisie

Tunisie

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : IPDLI - Initiative Pilote de Développement Local Intégré Tunisie

Pays/Région : Tunisie

Durée : 01.11.2021 - 31.10.2025

Résumé
Mise en œuvre par l’Organisation Internationale du Travail (OIT), l’intervention contribue à l’amélioration la qualité de vie des populations de 14 communes des régions défavorisées à travers un accompagnement au processus de décentralisation dans son axe transfert des compétences du pouvoir central vers le pouvoir local. Les communes seront appuyées dans leurs rôles d’acteur développement et de fournisseur de services de base dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Projet en bref
* Contexte : Face à une crise économique et sociale aigüe davantage impactée par la crise Covid-19 et à un Etat fragilisé, les élu(e)s locaux subissent des pressions de plus en plus grandes de la part des populations qui réclament une amélioration de leurs conditions de vie et un accès à des services de base décents. Cette pression se ressent davantage dans les communes des régions de l’intérieur à cause des inégalités régionales. Cela provoque la démission d’élu(e)s et le désenchantement des citoyen(ne)s quant aux bienfaits de la décentralisation comme processus faisant partie essentielle de la transformation démocratique. Un appui à deux niveaux est sensé atténuer ces effets ; un appui au ministère dans l’activation du transfert des compétences aux communes pour leur donner une plus grande marge d’action et un appui aux communes dans la dynamisation économique de leur territoire pour répondre aux besoins de services de base et d’emploi des populations. D’autre part, les récentes évolutions politiques depuis juillet 2021 (état d’exception décrété le 25/07 et possibilité de revue de la Constitution) ont apporté une vague d’optimisme aux Tunisiens. Mais s’il est vrai que le chef de l’Etat est favorable à la décentralisation, les tentatives recentralisatrices ne sont pas à exclure. La Suisse restera engagée en appui à la réforme avec une approche adaptative si besoin.
* Objectifs  : Améliorer la qualité de vie des citoyen(ne)s grâce au rôle des communes en matière de fourniture des services et de développement de l’économie locale, dans le cadre du processus de décentralisation et de transfert des compétences
* Groupes cibles  : + Les acteurs de changement directs sont le MALE, les élu(e)s locaux et les chef(fe)s des commissions des 14 communes, les 6 conseils régionaux, les responsables et les agents de l’administration communale, les responsables des services déconcentrés de l’Etat pour les secteurs de la santé, de l’éducation et de l’aménagement, les organisations professionnelles de base, les PME et les femmes et hommes tâcherons du secteur BTP ainsi les exploitant(e)s agricoles. + Les acteurs de changement indirects sont les femmes et les hommes des 14 communes d’intervention et qui bénéficieront des services et infrastructures sociales de proximité (dans les écoles primaires et dispensaires) réalisées par le projet.

Partenaires  : Organisation Internationale du Travail (OIT)

Budget de la Suisse  : CHF 4’903’500

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 14 août 2022