Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Migration de travail et développement économique en Afrique de l’Ouest

2020

Migration de travail et développement économique en Afrique de l’Ouest

Afrique de l’Ouest

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Migration de travail et développement économique en Afrique de l’Ouest

Pays/Région : Afrique de l’Ouest

Durée : 01.01.2020 // 31.05.2025

Résumé
La migration en Afrique de l’Ouest est en grande partie intra régionale, et se fait principalement à des fins de travail. Grâce à sa longue expérience en migration et développement (M&D), la Suisse vise à faciliter la contribution des migrant-e-s au développement socio-économique de la sous-région par la voie d’initiatives qui ont trait à leur protection, leur meilleure inclusion dans les zones urbaines, ainsi qu’à leur plus grande implication dans les trajectoires de développement des pays concernés.

Projet en bref
* Contexte : L’Afrique de l’Ouest (AO) se caractérise par une importante mobilité intra régionale : 70 – 80 % des migrant-e-s internationaux issus de l’AO restent dans la sous-région. Alors que ces mouvements migratoires ont joué historiquement un rôle central dans le développement économique, social et culturel de la sous-région, les politiques nationales existantes sont rarement adaptées aux conditions réelles des migrations de travail. La grande majorité des migrant-e-s travaillent dans le secteur informel et est confrontée à de nombreuses difficultés relatives à l’absence de conditions de travail décentes, ainsi qu’au manque d’accès à la protection sociale, aux services de base et au logement. Cela est d’autant plus vrai pour les femmes migrantes en raison de l’absence de dispositions spécifiques et d’approches sensibles au genre dans la plupart des politiques migratoires de la région. Les femmes représentent près de la moitié des migrants intra régionaux et sont pour la majorité jeunes et peu qualifiées. La pandémie Covid-19 a des conséquences majeures sur la mobilité des personnes (restrictions aux frontières, accès limité au marché du travail, baisse des transferts de fonds, etc.), et sur la situation socio-économique des migrants et de leurs familles. L’avantage comparatif de la Suisse est son approche M&D « à hauteur d’yeux », qui se démarque de celle d’autres bailleurs de fonds adoptant une logique basée sur les aspects sécuritaires de la migration.
* Objectifs  : Contribuer au développement socio-économique en Afrique de l’Ouest via une meilleure gouvernance migratoire qui favorise (i) des conditions d’emploi décentes et la promotion des droits des travailleur-se-s migrant-e-s, (ii) l’inclusion des migrant-e-s dans les zones urbaines des pays d’accueil et (iii) la contribution des migrant-e-s au développement durable des pays d’origine par le biais de transferts de fonds et d’expertise ainsi que la promotion de l’entreprenariat.
* Groupes cibles  : Les bénéficiaires finaux sont les migrant-e-s et leurs familles ainsi que les communautés locales dans les pays d’origine, de transit et de destination. Les groupes directement visés par le programme sont : · Les agents gouvernementaux chargés de l’élaboration, de la mise en œuvre et du suivi des politiques de migration de travail ainsi que les autorités en charge de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme ; · Les organisations de la société civile, dont les associations de travailleurs, les organisations de migrant-e-s et de la diaspora ouest africain - Les représentants de grands groupes privés dans le secteur agroalimentaire ainsi que les petites et moyennes entreprise engagées pour le développement en Afrique de l’ouest.

Budget de la Suisse  : CHF 8’800’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 24 août 2022