Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali

2020

Participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali

Palestine

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali

Pays/Région : Mali

Durée : 15.04.2020 - // 31.03.2024

Résumé
Au Mali, les crises ont fortement impacté les femmes, mais celles-ci n’ont pas été incluses dans les efforts vers une réconciliation nationale. Le Plan d’Action National sur les femmes, la paix et la sécurité vise à renverser cette tendance. Un soutien à sa mise en œuvre par l’intermédiaire d’ONU Femmes et de Women in Law & Development Africa (WILDAF) favorisera une participation réelle des femmes dans les négociations de paix et la reconstruction post-conflit, le respect de leurs droits, et contribuera à la stabilisation du pays et de la sous-région.

Projet en bref
* Contexte : Le Mali se trouve dans une crise politique et sécuritaire qui reflète des problèmes structurels et sociétaux de longue date. Face à cette situation, des efforts ont été fournis pour mener un dialogue et construire une paix durable. Les femmes maliennes souffrent particulièrement de cette crise, mais leur participation dans le dialogue à l’issue des combats a été très réduite. Pourtant, la Résolution 1325, adoptée à l’unanimité par le Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSNU) impose le respect des droits des femmes et le soutien à leur participation aux négociations de paix et à la reconstruction post-conflit. De plus, la loi malienne (2015/52) promeut le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives en exigeant un minimum de 30% de femmes à ces postes. Face à cette situation, la Suisse veut soutenir les efforts du Mali dans le cadre de son Plan d’Action National (PAN) 1325 en vue d’une meilleure inclusion des femmes dans les processus de paix, d’une meilleure protection face aux violences et du respect de leurs droits. La Suisse appuiera deux organisations qui travaillent avec le Gouvernement malien pour la mise en œuvre de son PAN : l’une multilatérale (ONU Femmes) et l’autres locale, l’ONG Women in Law & Development Africa (WILDAF). Cette initiative est bâtie sur l’expertise de la Suisse et sa participation active sur la thématique Femmes, Paix et Sécurité (FPS) dans les enceintes onusiennes. Elle renforcera le positionnement international de la Suisse et sa crédibilité en mettant en perspective les messages portés avec les expériences de terrain. Ce soutien s’inscrit également dans la mise en œuvre de son propre plan national 1325 qui intègre des actions en Suisse mais également hors de ses frontières.
* Objectifs  : Par le biais d’appuis financiers, techniques et politiques, la Suisse contribue au renforcement de la participation des femmes dans le processus de paix, de sécurité et de relèvement au Mali.
* Groupes cibles  : Les bénéficiaires de cette action sont en premier lieu les Maliennes et Maliens dans leur ensemble. Le focus sur les femmes comme partie-prenante ignorée lors des négociations ne doit pas être compris comme une simple mise à l’écart des hommes, mais bien comme une stratégie clairvoyante d’inclusion et d’habilitation (empowerment) d’un groupe jusqu’ici laissé pour compte, à savoir les femmes. Pour sa part, WILDAF s’adressera en particulier à des réfugiés, des personnes déplacées internes, des jeunes et des femmes proches ou intégrés dans des groupes armés. Une partie des stratégies d’intervention s’adresse à des femmes politiques (élues ou candidates), à des preneuses de décision (comme les cheffes de famille ou les entrepreneuses), mais elles ne sont réalisables qu’en impliquant les hommes et les garçons.

Partenaires  : ONU Femmes WILDAF Mali

Budget de la Suisse  : CHF 6’000’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 19 août 2022