Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Resil - Projet de renforcement de la résilience et de la cohésion sociale au plateau dogon

2020

Resil - Projet de renforcement de la résilience et de la cohésion sociale au plateau dogon

Mali

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Resil - Projet de renforcement de la résilience et de la cohésion sociale au plateau dogon

Pays/Région : Mali

Durée : 01.12.2020 // 31.12.2022

Résumé
Au Centre du Mali, les groupes armés exploitent la concurrence pour l’accès aux terres afin d’envenimer les relations entre communautés et de créer un climat d’extrême violence. En visant une meilleure productivité des terres et le renforcement des mécanismes de gestion des différends fonciers, le projet contribue à apaiser les relations et accroît la résilience. La Suisse contribue à la cohésion sociale, au développement rural et à la résilience des victimes du conflit.

Projet en bref
* Contexte : Depuis 2012, le Mali est plongé dans une crise multiple, se traduisant, au Centre et au Nord du pays, par des incidents violents frappant la population civile. Dans la région de Bandiagara, des groupes armés et des milices instrumentalisent les antagonismes communautaires pour établir leur assise. La compétition entre communautés pour l’accès aux ressources, déjà très élevée dans cette zone où seuls 10% des terres sont cultivables, met en péril la cohabitation pacifique et réduit les moyens de subsistance. Les chocs liés au dérèglement climatique et l’arrivée massive de personnes déplacées par la violence mettent davantage sous pression les maigres ressources des communautés-hôtes. Face à ces défis, les mécanismes traditionnels de gestion des conflits liés à l’accès aux ressources naturelles sont mis à l’épreuve et peine à jouer leur rôle. Enfin, dans ce contexte de prolifération incontrôlée de groupes et d’individus armés, l’accès des acteurs de l’aide est devenu très limité.
* Objectifs  : La sécurité alimentaire, les revenus, la prévention et gestion des conflits ainsi que l’organisation de l’aide d’urgence s’améliorent dans les 7 communes rurales et 56 villages ciblés par le programme.
* Groupes cibles  : Bénéficiaires directs : 560 producteurs et productrices agricoles et 2’800 membres de 56 sociétés coopératives cheffes de ménages Bénéficiaires indirects : 1’661 membres d

Partenaires  : Caritas Suisse

Budget de la Suisse  : CHF 500’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 15 août 2022