Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2020 → Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP) Phase IV – output 3 : Mise en valeur sensible aux aspects de nutrition des sites d’Aménagement Hydro-Agricoles (AHA)

2020

Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP) Phase IV – output 3 : Mise en valeur sensible aux aspects de nutrition des sites d’Aménagement Hydro-Agricoles (AHA)

Mali

Titre : Programme d’Appui au Sous-Secteur de l’Irrigation de Proximité (PASSIP) Phase IV – output 3 : Mise en valeur sensible aux aspects de nutrition des sites d’Aménagement Hydro-Agricoles (AHA)

Pays/Région : Mali

Durée : 2020-02-15 to 2021-12-31

Présentation
Le PASSIP se base sur une longue coopération avec le Mali dans le secteur agricole et présente des progrès considérables concernant la mise en œuvre de l’approche « Irrigation de Proximité (IP) ». Il fait partie du Programme de la Coopération au Développement : Promotion de l’agriculture / agriculture irriguée durable au Mali. Le PASSIP entame sa quatrième phase au début de l’année 2020. Le focus de ce programme réside dans la promotion de l’irrigation de proximité au profit des petites et moyennes exploitations agricoles familiales de certaines régions au Mali. L’IP est un instrument essentiel du gouvernement de la République du Mali pour atteindre la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

L’objectif du Programme est : les conditions-cadre de planification et de production sensibles à la nutrition pour la population travaillant dans l’irrigation de proximité sont améliorées.

Le programme est subdivisé en 3 outputs. La prestation exigée inclut la totalité de l‘extrant 3 du PASSIP qui vise un renforcement innovateur de la mise en valeur sensible aux aspects de nutrition des sites d’AHA sélectionnés.

Suite à la clôture de la Phase III, les contributions de AFC-ECO à la mise en œuvre du programme ont été repositionnées au niveau « micro », à savoir « la mise en œuvre des sites d’aménagement hydro-agricole (AHA) sélectionnés sensible aux aspects de nutrition » (selon l’objectif de l’extrant 3).

La zone d’intervention dans le cadre de l’extrant 3 comprend 20 sites AHA dans les régions Koulikoro et Sikasso avec un groupe cible de 1.200 exploitations agricoles dont 240 détenues par des femmes. Dans la phase III, la GIZ – avec des co-financements de l’Union Européenne (projet IRRIGAR) et du Gouvernement du Canada (projet REAGIR) - a appuyé la mise en valeur de 24 sites AHA à Koulikoro et 22 sites à Sikasso (à part de 33 sites à Mopti). Ces sites forment la base pour la sélection des 20 sites AHA pilotes dans la phase à venir.

Partenaires  : Eco-Consult

Client : Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ)

AFC Agriculture and Finance Consultants

Page publiée le 24 août 2022