Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Projet de lutte contre la dégradation des terres dans les Niayes (cayar) par des méthodes agro écologiques : phase de consolidation.

2022

Projet de lutte contre la dégradation des terres dans les Niayes (cayar) par des méthodes agro écologiques : phase de consolidation.

Sénégal

Titre : Projet de lutte contre la dégradation des terres dans les Niayes (cayar) par des méthodes agro écologiques : phase de consolidation.

Pays : Sénégal

Numéro projet : SEN/SGP/OP7/Y2/CORE/LD/2022/01

Domaine : Land Degradation

Date : en cours en 2022

Bénéficiaire : GIE AWA GUEYE KEBE

Présentation
Les zone des Niayes qui s’étend de Dakar à Saint-Louis, le long de la grande côte nord est une zone écogéographique d’une importance capitale dans l’économie sénégalaise. En effet, Dans la zone l’horticulture occupe une place prépondérante dans les activités socioéconomiques des populations. Cependant, l’horticulture qui y est pratiquée repose essentiellement sur des exploitations familiales qui font face à des défis de compétitivité et de performance dans la production. Malheureusement la recherche effrénée de performances dans la production horticole et maraîchère a conduit à une utilisation abusive et inconsidérée des engrais et des pesticides chimiques et à une surexploitation des ressources en eau, notamment les eaux souterraines. L’une des conséquences qui en découlent est la dégradation des terres liée à la pollution progressive des sols agricoles, amplifiée par la salinisation de la nappe phréatique par la remontée de la langue salée. Un premier projet du partenariat SGP-SOSSAHEL avait mise en place un périmètre maraicher dont l’aménagement devait être renforcé. Ce projet entre dans ce, cadre pour contribuer au développement d’une agriculture saine et durable et de participer à la lutte contre la pauvreté dans la zone des Niayes. Les pratiques agroécologiques développées devront permettre d’améliorer les rendements durablement et de préserve l’environnement.

Le projet prévoit (i) le renforcement de l’aménagement du périmètre maraicher avec l’installation d’une clôture et d’un mini-forage doté d’équipements solaires ; (ii). La formation de 20 membres dont 05 femmes et 05 jeunes les membres sur les techniques d’utilisation des panneaux solaires ; (iii) la formation de 50 membres dont 2/3 de femmes et 10 jeunes formés sur l’utilisation des intrants agroécologiques (semences, biofertilisant, engrais organiques, etc.) ; (iv). La formation de 30 membres dont 05 femmes et 10 jeunes sur les techniques d’exploitation durable des peuplements de la bande de filao, agroforestières et de compostage.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 11,694.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 4,594.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 4 octobre 2022