Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2021 → « Work4Life » – Programme d’intégration des personnes migrantes et refugiées au Maroc dans le monde du Travail

2021

« Work4Life » – Programme d’intégration des personnes migrantes et refugiées au Maroc dans le monde du Travail

Maroc

C.E.F.A. – Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture

Titre : « Work4Life » – Programme d’intégration des personnes migrantes et refugiées au Maroc dans le monde du Travail

Pays : Maroc
Lieu : Tanger, Rabat-Salé, Oujda et Beni Mellal (Maroc)

Date : Du 01/12/2021 au 01/12/2024

Objectif
Le projet WORK4LIFE, financé par le Fonds fiduciaire de l’UE pour la migration, est un projet d’intégration des migrants légaux dans la vie active au Maroc. Le projet poursuit l’objectif général de renforcer la résilience socio-économique des migrants et des réfugiés.

L’objectif spécifique de l’action est de promouvoir, de manière intégrée et différenciée, l’autonomisation socio-économique des migrants et des réfugiés.

Intervention
Afin de favoriser l’intégration économique et sociale des migrants et des réfugiés, ce projet s’appuie sur une logique d’intervention intégrée qui favorise l’autonomisation économique des populations cibles à travers un accompagnement holistique basé sur : le renforcement de la capacité d’action et des compétences professionnelles ; un soutien technique et financier à la création d’activités génératrices de revenus (IGA) et de micro-entreprises, de stages et d’emplois salariés ; le renforcement du rôle et du dialogue entre les acteurs de l’écosystème de production.

Les activités de l’action permettront :
* Une plus grande accessibilité à l’orientation et aux systèmes de soutien social et professionnel et leur diffusion (par le travail des incubateurs de projets mais aussi par la création de partenariats avec les incubateurs existants ; par des campagnes d’information pour les migrants et les réfugiés sur leurs droits et les services disponibles et l’orientation des bénéficiaires vers les services d’insertion professionnelle disponibles ; à travers le Salon de l’emploi qui a parmi ses objectifs le la diffusion d’informations sur l’employabilité des migrants et les systèmes de soutien professionnel existants),
* Une meilleure connaissance par les bénéficiaires des programmes de formation professionnelle et la facilitation de leur participation/inscription à des programmes de formation professionnelle adaptés au marché du travail (notamment par l’évaluation des compétences et la collaboration avec les formateurs d’enseignants en informatique),
* Fourniture et facilitation de services techniques et financiers pour créer (ou renforcer et développer) des micro et petites entreprises (par le biais du processus d’incubation et d’accélération des activités et avec le cycle de formation sur l’éducation financière et le soutien à la création d’IGA),
* Développement de start-ups, de micro-entreprises, de coopératives et de micro-projets grâce à des mécanismes innovants de cofinancement et de consolidation pour la viabilité financière (à travers le processus d’incubation et d’accélération des affaires et avec le cycle de formation sur l’éducation financière et le soutien à la création d’IGA),
* La création d’emplois/stages professionnels et de formations pré-emploi basés sur le tissu entrepreneurial existant, par exemple des coopératives ou des PME dirigées par des Marocains, des migrants ou mixtes (avec soutien aux formations et à la promotion de l’emploi salarié et de la responsabilité sociale des entreprises – RSE)

Bénéficiaires : Population migrante au Maroc et leurs familles dans les régions d’intervention ; Institutions et acteurs locaux ; le secteur privé et les entreprises des régions ; au total environ 15 000 personnes.

Partenaires : Soleterre, Asticude

Donateur : Union européenne

C.E.F.A.

Page publiée le 12 septembre 2022