Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2022 → Améliorer la nutrition infantile à Sakoula à travers une approche multisectorielle

2022

Améliorer la nutrition infantile à Sakoula à travers une approche multisectorielle

Burkina Faso

Titre : Améliorer la nutrition infantile à Sakoula à travers une approche multisectorielle

Pays : Burkina Faso
Localisation : Provinces du Kadiogo

Durée : 01/01/2022 31/12/2024

Descriptif
Morija est une ONG Suisse qui dispose d’une antenne locale au Burkina Faso pour mettre en œuvre ses projets. La première phase de partenariat inité avec la DCI sur la période 2019-2021 a permis d’atteindre d’excellents résultats : plus de 1.500 enfants malnutris sévères ou modérés ont été pris en charge avec un taux de guérison de 77%, 100% d’enfants n’ont pas rechuté après un an d’accompagnement. La DCI souhaite poursuivre son accompagnement à MORIJA afin de pérenniser les actions entreprises. Les deux tiers de la subvention monégasque (soit 194.000 euros sur 300.000 euros) sont consacrés à des activités de récupération nutritionnelle des enfants victimes de malnutrition sévère (achat de laits thérapeutiques, de médicaments et de biscuits enrichis).

Objectifs
* Objectif général du projet : Contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des communautés vulnérables dans la province du Kadiogo (Burkina Faso).
* Objectifs spécifiques : Réduire la malnutrition des enfants de moins de 5 ans et renforcer l’éducation nutritionnelle des mères dans les zones d’intervention par la mise en place de la politique nationale de lutte contre la malnutrition ; Accompagner les bénéficiaires dans le développement de capacités de résilience permettant de renforcer durablement leur sécurité alimentaire.

Porteur du projet : MORIJA -

Bénéficiaires
* Au moins 3.300 enfants pris en charge au sein du CREN / PMI et suivis ; * Au moins 5.000 femmes font partie des groupes d’apprentissage et de suivi des pratiques optimales d’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE) ; * 6.000 enfants bénéficient de meilleures pratiques d’alimentation et d’allaitement.

Financement : 300 000,00 €

Présentation

Page publiée le 17 septembre 2022