Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Accès à l’eau et à l’assainissement sur la commune de Toma et des villages autour (Semba, Goussi, Bala, Koin, Nièmé, Siépa et Sawa)

2021

Accès à l’eau et à l’assainissement sur la commune de Toma et des villages autour (Semba, Goussi, Bala, Koin, Nièmé, Siépa et Sawa)

Burkina Faso

Titre : Accès à l’eau et à l’assainissement sur la commune de Toma et des villages autour (Semba, Goussi, Bala, Koin, Nièmé, Siépa et Sawa)

Pays : Burkina Faso
Lieu : Toma Boucle du Mouhoun / Nayala

Dates : 2021 : 12 mois

Partenaires : AE Adour-Garonne Toulouse 18 780€ CC de la Vallée du Lot et du Vignoble Puy-l’Évêque CD 46 Cahors Commune de Toma Toma 2 200€ Faso-Lot Prudhomat

Contexte
Le centre-ville de Toma est équipé d’un réseau public d’eau peu étendu (ONEA) qui est peu suivi par les populations car trop onéreux. Les petites communes dépendantes de Toma ne sont pas alimentées hormis des puits d’eau non potable ou des forages construits ou réhabilités par Faso-Lot et d’autres ONG. Les populations concernées doivent utiliser des points d’eau insuffisamment aménagés et non protégés causant un nombre important de maladies hydriques. L’assainissement est inexistant dans les petites communes autour de Toma et il y a un très fort besoin en ville.

Objectifs
Les populations bénéficiaires disposent d’un meilleur accès à l’eau potable à Toma, Semba, Goussi et Bala. Les 1200 écoliers de 7 écoles à Toma et ses environs (Koin, Nièmé, Siépa, Sawa), ainsi que les patients du dispensaire de Toma ont un meilleur accès à l’assainissement.

Descriptif
- Réhabilitation d’un forage à Bala ;
- Construction d’un puits Grand diamètre à Semba (avec margelles et plaque de protection) ;
- Construction d’un puits petit diamètre dans la commune de Goussi ;
- Aménagement d’un forage dans le jardin maraîcher de Toma (clôturé par Faso Lot en 2013 pour le protéger des animaux) en remplaçant la pompe solaire (débit 1,5 m3/h) et en installant pompe India existante (matériel récupéré par la commune de Toma pour l’entretien d’autres forages) par une pompe solaire (débit 1,5 m3/h) et en installant un réservoir de 5 m3 pour la fourniture d’eau potable par robinets aux 65 maraîchères et leur famille, le trop plein alimentant un grand bassin conçu au départ pour l’élevage de tilapias (projet subventionné par l’association et le ministère de l’halieutique et mis en sommeil depuis 3 ans…), le dit bassin pourra servir à relancer un programme d’élevage de silures (moins fragiles) et aux maraîchères de prendre de l’eau pour l’arrosage des cultures…
- Construction de 8 blocs de 4 latrines (dispensaire de Toma, écoles publiques des communes de Koin, Niémé, Siépa, Sawa, école mission catholique de Toma, école quartier Nord de Toma et lycée provincial).

Bénéficiaires  : -* Alimentation en eau potable : o 400 personnes (65 familles) pour l’aménagement du forage existant à Toma, o 500 personnes (environ 100 familles) pour le puits grand diamètre à Semba, o 50 personnes (10 familles) pour le puits petit diamètre à Goussi, o 400 personnes pour le forage réhabilité à Bala. * Assainissement : environ 1 200 écoliers et le personnel des 7 écoles ainsi que toutes les personnes ayant accès au dispensaire.

Budget global : 37.560 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 16 septembre 2022