Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mauritanie → Alimentation en eau potable et assainissement dans le village de Tambass

2021

Alimentation en eau potable et assainissement dans le village de Tambass

Mauritanie

Titre : Alimentation en eau potable et assainissement dans le village de Tambass

Pays : Mauritanie
Lieu : Jidrel Mohguen Trarza / Rosso

Dates : 2021 : 12 mois

Partenaires
AE Rhône Méditerranée Corse Lyon 36 537€ Eau du Grand Lyon Rillieux la Pape 15 000€ EGMA Evry Gregy sur Yerre Fondation Suez La Défense Grand Lyon Lyon 15 000€ GRET Nouakchott

Contexte _La commune de Jidrel Mohguen se situe bien en dessous des objectifs nationaux avec environ 21% de la population desservie en eau potable (71% au niveau national). Pas d’accès à l’eau potable dans les établissements scolaires et seulement 25% d’accès aux blocs sanitaires. Il n’y a pas d’eau potable à Tambass 1. Les habitants s’approvisionnent en eau soit au lac de Tambass soit auprès de puits non protégés. Pour l’eau potable, les femmes et jeunes filles doivent s’approvisionner à Fass qui se situe à environ 7 km. Le projet prévoit donc d’équiper un forage positif existant, installer des panneaux photovoltaïque, construire un château d’eau d’une capacité de 20 m3, un réseau de distribution en PEHD de 3000 ml, une borne fontaine et des branchements individuels. Ce projet inclut un volet assainissement avec la réalisation de toilettes à l’école et au centre de santé. Un programme de renforcement des acteurs est aussi prévu pour assurer la pérennité du projet (commune, gestionnaires, comités d’usagers). Enfin, des sensibilisations seront menées pour améliorer les pratiques d’hygiène, d’assainissement de base et sur les droits et devoirs des usagers du service.

Objectifs
L’objectif du projet est de contribuer durablement à l’amélioration des conditions de vie des habitants du village de Tambass 1 (en particulier les conditions des femmes et jeunes filles puisque ce sont elles qui sont chargées de l’approvisionnement en eau potable), à résoudre les problèmes de santé dus à la mauvaise qualité de l’eau : diarrhées, bilharziose

Descriptif
* 1/ Ouvrages à réaliser
- Pour l’eau potable : L’équipement du forage existant (pompe, tête de forage), la mise en place d’un champ solaire, la construction d’un château d’eau, de réseaux de distribution (2000 ml), une borne fontaine, des branchements particuliers. - Pour l’assainissement : Un bloc de deux toilettes type VIP à l’école et la réhabilitation du bloc sanitaire de la case de santé.
* 2/ Actions d’accompagnement - La mise en place d’un référent technique communal - La mise en place d’un cycle de formations (maitrise d’ouvrage, gestion technique, commerciale et financière, comité d’usager de l’eau) - Le suivi des services d’eau et d’assainissement - Des campagnes de sensibilisation à l’hygiène

Eléments complémentaires :
Maitrise d’œuvre et assistant à maitrise d’ouvrage : Gret. L’ONG assure le bon déroulement du programme au travers d’un chef de projet socio-économiste, d’un ingénieur hydraulique et d’un responsable en ingénierie sociale.

Bénéficiaires  : Les 470 habitants du village de Tambass 1 bénéficieront des avantages de l’eau potable. 50 Elèves et les usagers du centre de santé auront accès à un assainissement amélioré. Il est prévu, à moyen terme, de raccorder les villages de Djigena (Peulh et Maures) à l’installation de Tambass1. Les débits en eau et la capacité du château d’eau sont suffisants pour alimenter ces 2 villages (soit 1450 habitants au total).

Budget global : 109.148 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 26 septembre 2022