Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Palestine → Assainissement : séchage des boues de la station d’Al Tireh à Ramallah

2019

Assainissement : séchage des boues de la station d’Al Tireh à Ramallah

Palestine

Titre : Assainissement : séchage des boues de la station d’Al Tireh à Ramallah

Pays : Palestine
Lieu : Ram Allah

Dates : 2019 : 13 mois

Partenaires
AE Adour-Garonne Toulouse AFD Paris MEAE Paris Toulouse Métropole Toulouse

Contexte
La ville de Ramallah est la capitale administrative de l’Autorité palestinienne, située dans la zone de collines du centre de la Cisjordanie, à environ 15 km au nord de Jérusalem. L’altitude moyenne de la ville est de 900 m.

Objectifs
• Favoriser une nouvelle filière « boues », sans recourir à des technologies complexes et coûteuses, et privilégiant les énergies renouvelables • Permettre aux autorités locales de mettre en place une stratégie dans le domaine du traitement des boues, à partir de l’opération pilote menée sur Ramallah • Promouvoir la valorisation agricole des boues pour l’ensemble de la Palestine en visant un effet de reproductibilité du projet et d ’entraînement de nouveaux acteurs palestiniens • Permettre aux agents de la Ville de Ramallah et à ses partenaires associés d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires en la matière afin d’assurer la pérennité du système • Induire une source d’économie pour la Ville de Ramallah en supprimant les coûts liés au transport quotidien des boues en camion vers la décharge • Améliorer les conditions environnementales et d’hygiène avec la suppression de cette pollution des sols et cours d’eau.

Descriptif
Compte tenu de l’absence en Palestine, d’un système de gestion de traitement des boues et de réglementation pour leur élimination, l’action est un programme intégré visant à : • Étudier les conditions de mise en œuvre d’un séchage solaire des boues • Assister la mairie de Ramallah pour assurer la mission de maîtrise d’œuvre et la construction de l’unité de séchage • Vérifier les filières d’élimination des boucs existantes en étudiant les alternatives possibles à la mise en décharge (valorisation agricole par exemple) • Si la valorisation agricole des boues s’avère faisable, mettre en œuvre les conditions favorables pour une exécution du plan d’épandage avec des actions de formation et de sensibilisation comme suit :
- Former le service d’assainissement de la ville de Ramallah à travers un échange de bonnes pratiques avec les services référents de Toulouse Métropole associant une expertise spécialisée, en lien avec les ministères palestiniens de l’agriculture, de la santé et de l’environnement sur les filières techniques de traitement des boues, et sur les aspects agronomiques et réglementaires,
- Sensibiliser l’ensemble des partenaires et les utilisateurs potentiels à l’intérêt économique, agronomique et environnemental de valoriser des boues en agriculture, • Mettre en œuvre des actions de communication autour du projet global • Mettre en œuvre les actions de formation.

Les études préalables ont montré que mes boues n’étaient pas suffisamment déshydratées pour envisager ce traitement final de séchage solaire Le projet a été réorienté, pour cette première phase, afin de prévoir la mise à niveau la station, en particulier sa file boues avec le renouvellement des centrifugeuses pour assurer une déshydratation des boues Cette phase comprend également la formation du personnel de la station, ainsi qu’une étude sur le débouché des boues séchées, en étudiant en particulier la valorisation, en agriculture.

Budget global : 886.350 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 22 septembre 2022