Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Appui à la gouvernance intercommunale de l’eau - Projet transfrontalier bassin fleuve Sénégal PAGIE

2022

Appui à la gouvernance intercommunale de l’eau - Projet transfrontalier bassin fleuve Sénégal PAGIE

Senegal

Titre : Appui à la gouvernance intercommunale de l’eau - Projet transfrontalier bassin fleuve Sénégal PAGIE

Pays : Sénégal

Dates : 2022 : 18 mois

Partenaires : AE Adour-Garonne Toulouse AE Artois Picardie Douai AFD Paris Grdr Montreuil Grdr Bakel Le Partenariat Saint Louis Le Partenariat Lille

Descriptif
Ce projet vise à accompagner une gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle intercommunale et transfrontalière entre les communes de Bakel au Sénégal, Gouraye et Sélibabi en Mauritanie. Il vise également à améliorer la qualité de vie des populations riveraines du fleuve Sénégal et contribuer à l’atteinte de l’ODD 6 « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ». Le dossier est lauréat suite aux décisions du jury du 31/08/2021 dans le cadre de l’appel à projet interagences « Eau et solidarités internationales. » Il cible le bassin versant du fleuve Sénégal, territoire de partenariat institutionnel de l’agence Adour-Garonne.

Sur le bassin du fleuve Sénégal, l’OMVS met en place une stratégie de GIRE déclinée dans son Programme de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (PGIRE II 2014-2021) largement méconnue des politiques publiques locales de territoires riverains. Cependant parvenir à un niveau de service multiple-usages (boisson, hygiène, agriculture, pèche, élevage etc.) efficace du bassin versant exige que les territoires riverains s’approprient ces stratégies de manière concertée et transfrontalière. Mais les contextes varient d’un pays à l’autre, les cadres juridiques sont différents et les collectivités territoriales n’ont pas toutes les mêmes compétences transférées. A cela s’ajoute le développement urbain anarchique que connaissent les communes de Bakel, Gouraye et Sélibali qui a abouti à la création de huit nouveaux quartiers, largement exclus des politiques publiques locales d’aménagement et de gestion du territoire. De fait ces quartiers souffrent d’un faible accès aux infrastructures d’assainissement et d’accès à l’eau. Le projet vise à améliorer l’accès équitable et durable à une eau de qualité pour les usagers de l’eau des deux rives. Il vise également à accompagner une Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) à l’échelle intercommunale et transfrontalière entre le Sénégal et la Mauritanie dans le bassin du fleuve Sénégal, où l’Agence de l’eau Adour-Garonne collabore avec l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) depuis 2002. Ce projet s’inscrit également dans le cadre du programme MAVIL de renforcement des villes intermédiaires et de la gouvernance locale dans la zone transfrontalière entre le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

Budget global : 251.450 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 1er octobre 2022