Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2021 → Biosystématique des Hyménoptères parasitoïdes piégés dans les assiettes jaunes en soles de Solanacées dans la partie orientale de la Mitidja

Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach 2021

Biosystématique des Hyménoptères parasitoïdes piégés dans les assiettes jaunes en soles de Solanacées dans la partie orientale de la Mitidja

AITAIDER, Lina

Titre : Biosystématique des Hyménoptères parasitoïdes piégés dans les assiettes jaunes en soles de Solanacées dans la partie orientale de la Mitidja

Auteur : AITAIDER, Lina

Etablissement de soutenance : Ecole Nationale Supérieure Agronomique (ENSA) El Harrach

Grade : Doctorat en Sciences Agronomiques 2021

Résumé
Cette étude est menée au cours de la période allant de 2018 à 2020, au cours de laquelle une première synthèse sur les Hyménoptères parasitoïdes est réalisée dans la région de Boumerdes (Mitidja) en Algérie. Elle comprend 2 volets. Le premier est un inventaire des espèces capturées dans les assiettes jaunes. Le second porte sur les critères morphologiques de quelques familles et espèces d’Hyménoptères. De nombreuses espèces d’Arthropodes y compris des Hyménoptères parasitoïdes sont capturées dans des pièges jaunes. Lors de l’inventaire des Invertébrés dans la culture du poivron, 330 individus sont piégés. Ils appartiennent à 4 classes, à 12 ordres, à 65 familles et à 93 espèces. Il est à remarquer que l’ordre des Diptera participe très fortement avec 88 individus. Les Hymenoptera participent avec 67 individus (F.C. % = 20,3 %). Dans la culture de la pomme de terre, 522 individus sont recensés réparties entre 4 classes, 12 ordres et 67 familles. L’ordre des Diptera participe très fortement avec 207 individus (F.C. %= 39,1 %) et celui des Hymenoptera avec 66individus, Dans la culture de tomate, 594 individus sont recensés répartis entre4 classes, 12 ordres et 71 familles. L’ordre des Homoptera se retrouve en première position avec avec 199 individus (F.C. % = 33,6 %), suivi par ceux des Diptera avec 132 individus (F.C. % = 22,3 %) et des Hymenoptera avec 90 individus (F.C. % = 15,2 %). Les Hyménoptères capturés sont placés dans des éppendorfs et la détermination est effectuée par la suite, à l’aide des clés dichotomiques et de chercheurs spécialistes. D’après les résultats 137 individus d’Hyménoptères parasitoïdes sont recensés. Ils sont répartis entre 14 familles et 7 super-familles. Il est à remarquer que la famille des Braconidae participe très fortement avec 35 individus, suivie par celles des Platygasteridae avec 18 individues et des Figitidae avec16 individus. La famille des Bethylidae et celle des Megaspilidae sont les moins présentées avec 1 seul individu chacune. Parmi les espèces capturées, il est à signaler 4 nouvelles espèces pour l’Algérie, soit Ceraphron krogmanni (Ceraphronidae), Belytasp. (Diapriidae),Trissolcus sp. (Platygasteridae) et Exalonix sp. (Proctotrupidae). Une clé d’identification est proposée pour les familles des Hyménoptères parasitoïdes échantillonnées.

Mots clés : Hyménoptères ; Biosystématique ; Mitidja ; Parasitoïdes ; Assiettes jaunes ; Solanacées

Présentation (ENSA)

Version intégrale (11,9 Mb)

Page publiée le 9 octobre 2022