Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Appui de 7 communes burkinabè à la gestion des déchets

2020

Appui de 7 communes burkinabè à la gestion des déchets

Burkina Faso

Titre : Appui de 7 communes burkinabè à la gestion des déchets

Pays : Burkina Faso

Date : 2020

Problématique
La gestion des déchets est la responsabilité des communes mais, disposant de très peu de moyens, celles-ci n’ont pas les capacités d’organiser une filière si complexe et peu rentable. Pourtant la gestion des déchets est essentielle à de bonnes conditions de vie locales.

La salubrité des villes burkinabè pose de grave problème d’hygiène et de maladies hydriques. Les dépôts de déchets sauvages sont la cause de morts animales et de pollution des eau.

Présentation
Au Burkina Faso, le CEAS-Burkina accompagne 7 communes burkinabè afin qu’elles développement des filières complètes de gestion des déchets sur leur territoire.

Ce projet est un programme multiacteur soutenu par Autre Terre, le CEAS-Suisse, le GRET et plusieurs communes françaises. Il vise : le diagnostic de la filière « déchet » dans chacune des 7 communes ; le renforcement des capacités des communes afin qu’elles prennent en charge la gestion des déchets sur leur territoire ; l’accompagnement des associations chargées de la collecte et du tri des déchets ; la sensibilisation des populations ; la construction et l’exploitation des centres de valorisation et de stockage des déchets.

En 2020, 75.000 citoyens et citoyennes ont bénéficié d’un service professionnel de gestion des déchets grâce à l’appui d’Autre Terre. Cette activité permet d’embaucher 200 personnes dont 160 femmes.

Pour rendre un service de qualité, il est également nécessaire d’améliorer les infrastructures. Cela a été fait en 2020 grâce à la construction d’une nouvelle décharge à Kaya.

Intervention
Grâce à l’appui d’Autre Terre et des autres bailleurs, le programme a permis de mobiliser et responsabiliser les communes. Celles-ci investissent désormais elles-mêmes de l’argent dans la gestion de leurs déchets. Les populations sont également davantage concernées et s’abonnent petit-à-petit au système de collecte. Toutefois, les activités de collecte et de tri doivent encore s’autonomiser économiquement en rassemblant davantage d’abonnés et en valorisant mieux les déchets. Le chemin est encore long mais, grâce à la mobilisation de nombreux acteurs, une gestion durable des déchets se construit jour après jour au Burkina Faso.

CEAS – Burkina . Le Centre Ecologique Albert Schweitzer – Burkina est une association de droit Burkinabé qui existe depuis 2009, après avoir été pendant plus de 27 ans la représentation burkinabé du CEAS-Suisse.

Présentation : Autre Terre

Page publiée le 28 octobre 2022