Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Fabrication de bio-insectifuges Burkina Faso

2019

Fabrication de bio-insectifuges Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Fabrication de bio-insectifuges Burkina Faso

Région /Pays : Burkina Faso
Localisation : Roumtenga

Période de réalisation de l’initiative : du 04/2019 au 02/2024

Contexte
A travers l’utilisation de ces bio-intrants, l’on parvient sans difficultés à gérer les ennemis de cultures et à produire des denrées saines et conservables. Aussi les produits qui interviennent dans la préparation de ces bio-intrants sont accessibles, ne coûtent pas cher à l’achat et sont faciles à utiliser. C’est donc dans ce sens que nous avons décidé d’innover en produisant des bio-insectifuges adaptés à tous les usages agricoles.

Objectifs
Le projet de fabrication des bio-insectifuges a deux objectifs. D’abord, un but écologique : il privilégie les systèmes et méthodes de production pérennes, respectueuses de l’environnement naturel. Il a aussi un but économique : il permet, grâce à la vente des bio-insectifuges, de générer des revenus. Aussi l’association envisage-t-elle, dans les années à venir, d’augmenter sa capacité de production afin de pouvoir couvrir la majeure partie du territoire burkinabé.

Projet
Ces bio-insectifuges sont destinés aux maraichers, entrepreneurs agricoles, éleveurs ; ils agissent sur les cultures et la désinfection du local.
Les tâches sont réparties de la façon suivante : un gérant est chargé de coordonner l’activité de fabrication, de s’assurer de la qualité du produit, de s’assurer du respect des normes environnementales et de la continuité du projet ; deux employés assurent la préparation du produit et une personne se charge de la promotion, de la distribution du produit, du marketing de l’association. Le test du produit s’effectue dans un jardin aménagé à cet effet.

Pour la préparation de ces bio-insectifuges on a besoin d’1 kg d’ail, d’1 kg de piment, de 100 g de savon local (beurre de karité et potasse de cendre), d’1 l d’huile végétale et de 300 g de feuilles de neem pilées. Le matériel de production est composé de : une marmite de 5 l, un bidon d’1 l, un seau de 10 l avec couverture scellée, un tamis pour filtrer le produit, un bâton, un mortier avec pilon et une paire de gants. Le processus de production est composé de trois solutions : la solution 01 : huile de feuilles de neem ; la solution 02 : solution concentrée de piment, ail et oignon et la solution 03 : mélange de la solution 01 avec la solution 02. Son utilisation consiste à diluer 50 ml avec 16 l d’eau pour traiter 600 m² en culture maraichère, à une fréquence de 15 jours en préventif et 8 jours en curatif. En arboriculture, on dilue 80 ml du produit avec 16 l, aux mêmes fréquences d’utilisation ; la durée de conservation est de 2 ans (en raison du conservateur contenu dans le produit).

Porteur projet : BÉO-NEERÉ AGROÉCOLOGIE

Présentation : Initiatives climat

Page publiée le 26 septembre 2022