Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Lutte contre la dégradation des terres Sénégal

2017

Lutte contre la dégradation des terres Sénégal

Senegal

Titre : Lutte contre la dégradation des terres Sénégal

Région /Pays : Sénégal
Localisation : Thies

Période de réalisation de l’initiative : du 01/2017 au 12/2022

Objectifs
L’objectif global de l’initiative est de contribuer à l’insertion des communautés villageoises et leurs partenaires institutionnels dans une dynamique d’adaptation et de résilience face aux changements climatiques et de transmission d’informations sur l’évolution du climat. Il se décline en deux objectifs spécifiques : former sur les questions des changements climatiques et favoriser l’adoption de mesures d’adaptation et de résilience.

Projet
La stratégie d’intervention est basée sur l’approche « à la demande » : une communauté villageoise sollicite un appui auprès de l’ONG. La méthodologie mise en œuvre pour répondre à la demande comporte plusieurs étapes.
* Etape 1 : Diagnostic participatif du terroir. Une équipe de l’ONG se rend sur le terrain pour établir un état des lieux et procéder, avec les populations, au diagnostic participatif de la zone concernée par la problématique, puis caractériser les zones qui doivent faire l’objet d’aménagements antiérosifs.
* Etape 2 : Élaboration de schémas d’aménagement. Des groupes de discussion permettent d’identifier les zones à aménager, de déterminer les types d’ouvrages à réaliser en fonction de la configuration du terrain et des voies de passage des eaux de pluie, et ainsi déterminer les ouvrages antiérosifs à réaliser.
* Etape 3 : Sensibilisation et conscientisation. Il s’agit de sensibiliser et de conscientiser sur les enjeux environnementaux pour les terroirs villageois et de choisir les mesures à prendre.
* Etape 4 : Formation. Il s’agit que les populations disposent d’un niveau de maîtrise technique appréciable pour le maniement du niveau à bulle d’air afin de déterminer des courbes de niveau, les techniques de traçage, la réalisation des différents ouvrages antiérosifs.
* Etape 5 : Réalisation d’ouvrages antiérosifs : cordons pierreux, tranchées à ciel ouvert, fosses de rétention des eaux, puits de régulation des eaux, seuils en pierres sèches et en terre battue, digues filtrantes et semi filtrantes, micro barrages, fascines (assemblage de branchages) mortes et vivantes, croissants lunaires…

Bénéficiaires : Les bénéficiaires sont les populations rurales du plateau de Thiès, plus précisément les villages riverains du bassin versant de Kissane. Au total, 4 024 personnes dont 1556 hommes, 1655 femmes et 813 jeunes ont été touchés par le projet.

Porteur projet : ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES TECHNOLOGIES – LA GESTION DE L’ESPACE ET DES RESSOURCES DES TERROIRS (ADT-GERT)
Partenaires : - PMF/FEM - Broederlijk Delen / DGD - PAER et le Conseil Régional de Thiès - SOLNGEN et la Mairie de Thiès - PROGERT, en partenariat avec le Service des Eaux et Forêts

Présentation : Initiatives climat

Page publiée le 2 octobre 2022