Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Manuels, guides, rapports techniques → Divers → Controle et utilisation du feu en zones arides et subhumides africaines

1996

Controle et utilisation du feu en zones arides et subhumides africaines

FAO

Titre : Controle et utilisation du feu en zones arides et subhumides africaines

Auteur(s) : Schmitz, A., Fall, A.O., Rouchiche, S.
Publisher : Cahiers FAO Conservation (FAO), no. 29 / FAO, Rome (Italy).
Date de parution : 1996
Pages : 211

Présentation
Le présent ouvrage est, plutôt qu’un guide, un compte rendu de l’expérience acquise dans la compréhension des relations entre les pluies, la température, la végétation, le sol et les hommes en matière de développement et du contrôle des feux de brousse en zones soudaniennes et sahéliennes. L’auteur principal de ce document, M. André Schmitz, a accumulé de longues années d’expérience dans le domaine du comportement du feu dans les forêts claires et les savanes boisées de nombreuses régions d’Afrique ; il a suivi les essais et les recherches faites pour mieux connaître le comportement du feu, ses effets sur la végétation, le dynamisme et les "moyens" passifs ou actifs de défense de celle-ci, les conséquences des divers types de feux précoces ou tardifs et les possibilités d’utilisation contrôlée du feu. M. Abdoul Oumar Fall a apporté son expérience des écosystèmes plus secs de la zone sahélienne et sahélo-soudanienne, des essais de gestion sylvopastorale fondée sur l’aménagement des feux, des réseaux entretenus de pare-feu, des outils et équipements d’intervention, et des programmes correspondants d’éducation et de vulgarisation. M. Salah Rouchiche a contribué à la finalisation du document. M. El Hadji Sène, Chef du Service de la conservation, de la recherche et de l’enseignement forestiers de cette Division, a lancé et coordonné l’étude.

Cet ouvrage constitue en quelque sorte un recueil des expériences passées et des leçons qu’il faut en tirer. Il nous exhorte à ne pas se laisser aller au découragement dans le domaine de la maîtrise des feux de brousse, en montrant que celle-ci est possible avec des niveaux suffisants d’éducation, de participation et d’utilisation d’outils à la hauteur des moyens locaux.

V ersion intégrale

Page publiée le 24 janvier 2011, mise à jour le 11 juin 2018