Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Tchad → Guindi : accès à l’eau et l’assainissement pour l’école et le collège

2020

Guindi : accès à l’eau et l’assainissement pour l’école et le collège

Tchad

Titre : Guindi : accès à l’eau et l’assainissement pour l’école et le collège

Pays : Tchad
Lieu : Guindi

Dates : 2020 : 12 mois

Partenaires : AE Adour-Garonne Toulouse Fegaye Toulouse Toulouse Métropole Toulouse

Contexte
Le projet concerne l’accès à l’eau et la construction de latrines pour les élèves de l’école primaire et du collège du village de Guindi (642 élèves), au sud-ouest du Tchad, dans la région du Mayo Kebbi. Pour chaque établissement, il est prévu de réaliser un forage et de construire un bloc de 8 latrines. En outre, le projet intègre la création d’un comité de gestion du service, ainsi qu’un volet « sensibilisation » des bénéficiaires en matière d’hygiène.

Le projet se situe au sud du Tchad, dans la région du Mayo Kebbi, dans le village de Guindi, à 450 km de la capitale N’Djamena (zone orange, selon classement MEAE).

Ces établissements scolaires (primaire et collège) ont été créés respectivement en 1985 et 2011 par l’APE (Association des Parents d’Elèves). Ils sont gérés principalement par l’APE, avec le soutien de l’Etat. Ceux-ci ne disposent toutefois pas d’un accès à l’eau et à l’assainissement satisfaisant : - les élèves de l’école primaire ont accès à un forage relativement distant de l’école (1 km) et utilisé principalement par les familles. L’école est équipée de deux latrines, en mauvais état de fonctionnement,- le collège ne dispose d’aucun accès à l’eau, ni à l’assainissement.

Objectifs
A l’issue du projet : - 642 élèves de l’école primaire et du collège de Guindi ont accès à l’eau et à l’assainissement, - un comité de gestion de point d’eau potable (CGPE) est créé, pour assurer la pérénnité des ouvrages, - le taux d’absentéisme scolaire diminue significativement.

Descriptif
Pour chacun des deux établissements scolaires précités, les actions prévues sont les suivantes : Travaux : - Creusement d’un forage (profondeur maximale = 60 m, besoin en eau évalué à 2,3 m3/jour, pour les 2 établissements). Une clôture de protection sera installée (en briques parpaings, de hauteur h = 1.80 m), pour la protection du périmètre, avec une porte équipée d’un cadenas, - Installation d’une pompe à motricité humaine (PMH), de marque India, - Construction d’un bloc de latrines à double fosse (latrines VIP), composé de 8 cabines, 4 pour les garçons et 4 pour les filles.

Accompagnement / formations :
- Sensibiliser les élèves à l’hygiène : il est prévu de sensibiliser les élèves à l’utilisation des latrines et au lavage des mains. Les enseignants assureront cette action (20 sensibilisation prévues, par groupe de 30 enfants en moyenne).
- Création du comité de gestion du point d’eau potable (CGPE) du collège, dont le rôle sera de : o sensibiliser les élèves à l’utilisation des toilettes et à l’hygiène, o veiller à la propreté des lieux (nettoyage quotidien), o contrôler l’approvisionnement en eau, o contrôler l’évacuation et le stockage des excréments (compostage). Pour assurer le fonctionnement du service, une tarification annuelle est prévue, sur les frais de scolarité, sur une base identique à celle déjà mise en place pour le CGPE de l’école primaire. A noter que l’accès aux forages et aux latrines ne sera possible qu’aux heures d’ouverture de l’école. Le président du CPGE, membre de l’équipe pédagogique, sera responsable du point d’eau et des accès.

Budget global : 62.542 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 30 septembre 2022