Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2022 → Interaction palmier dattier-Fusarium oxysporum f.sp.albedinis (Foa) : potentialisation des réactions de défense et développement de nouvelles stratégies pour le biocontrôle de la maladie.

Université Kasdi Merbah Ouargla (2022)

Interaction palmier dattier-Fusarium oxysporum f.sp.albedinis (Foa) : potentialisation des réactions de défense et développement de nouvelles stratégies pour le biocontrôle de la maladie.

SAHOULI Safia,

Titre : Interaction palmier dattier-Fusarium oxysporum f.sp.albedinis (Foa) : potentialisation des réactions de défense et développement de nouvelles stratégies pour le biocontrôle de la maladie.

Auteur : SAHOULI Safia,

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat 2022

Résumé
L’objectif de ce travail s’inscrit dans le cadre de développement de nouvelles stratégies de lutte contre la fusariose vasculaire du palmier dattier. L’identification des isolats fongiques basée sur les caractéristiques morphologiques, le séquençage des régions ITS, suivis du test de pathogénicité permet d’identifier deux espèces de Fusarium, F.oxysporum et F.proliferatum (Fp), ce dernier peut provoquer des symptômes semblables au Fusarium oxysporum f.sp.albedinis (Foa). Le diagnostic de Foa par PCR du restant des isolats identifiés comme étant de F oxysporum réalisé par des amorces spécifiques TL3-Foa28. Ce test permet de confirmer que tous les isolats sélectionnés appartiennent au Foa. La comparaison de l’indice et de l’incidence de la maladie de deux Fusarium montre que ces deux espèces constituent une menace très sérieuse pour le palmier dattier. Les dosages enzymatiques des filtrats des cultures des isolats révèlent une importante activité Polygalacturonase et Carboxyméthyl Cellulase. De même, la toxicité des filtrats de culture est appréciée par une inhibition de la germination et de la croissance de trois cultivars de dattier Deglet Nour (DN), Tantboucht (TAN) et cultivar espagnol (VE). Sur le plan anatomique, L’observation racinaire des plantules de cultivar DN après l’inoculation de Foa révèle une désintégration des tissus. Par ailleurs, chez le cultivar TAN montre un dépôt de tylose. Le comportement de cultivar DN et de cultivar TAN suite de l’infection par FP montre une modification structurale des tissus et un déclenchement de réaction de défense. Le test in vitro de deux antagonistes Trichoderma harzianum (TH) et Clonostachys rosea(CR) montre une bonne activité inhibitrice de TH, alors que, le contact indirect de CR avec deux isolats de Fusarium est caractérisé par une faible inhibition de la croissance mycélienne et un changement remarquable de la couleur et de l’aspect de cultures des deux Fusarium. L’effet de filtrat ou métabolites secondaires de TH présente une inhibition importante de la croissance mycélienne des deux Fusarium. Des observations microscopiques pour voir le mode d’action des antagonistes sur les isolats pathogènes montrent un enroulement autour du mycélium, dans le cas de contact avec CR une vacuolisation et une désintégration des hyphes du pathogène est observée. En outre, ces antagonistes et l’acide salicylique lors du phénomène appelé PRIMING peuvent conférer au palmier dattier en particulier le cultivar sensible(DN) un certain degré de protection à des attaques ultérieures par le Foa, Cette résistance est clairement associée avec une activation de la voie métabolique par une augmentation des activités enzymatiques, peroxydase (POX), phénylalanine ammonia lyase(PAL), lipoxygénase (LOX), glucanase (GLU) et chitinase(CHI). La localisation colorimétrique de l’activité POX et du dépôt de lignine est observée dans les tissus racinaires du palmier dattier après l’inoculation des antagonistes TH ou CR, renforçant le système pariétal des plantules contre l’attaque au Foa.

Mots clés : Fusarium oxysporum f.sp.albedinis (Foa) Fusarium proliferatum (Fp) Palmier dattier polygalacturonase et carboxyméthyl cellulase Plan anatomique PRIMING

Présentation

Version intégrale (5,4 Mb)

Page publiée le 1er octobre 2022