Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2022 → Optimisation de la consommation énergétique d’un habitat saharien par des techniques passives

Université Kasdi Merbah Ouargla (2022)

Optimisation de la consommation énergétique d’un habitat saharien par des techniques passives

HEBBAL, Belkhir

Titre : Optimisation de la consommation énergétique d’un habitat saharien par des techniques passives

Auteur : HEBBAL, Belkhir

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat 2022

Résumé
Le Sud Algérien classé comme région chaude et aride où l’inconfort thermique est largement ressenti. Dans ce climat saharien, le confort thermique estival repose sur la stratégie de refroidissement, car l’effet de la température (qui est trop élevée) est l’origine de l’inconfort durant toute cette période. La construction souterraine qui a été la plus ancienne forme d’abri connue par l’homme qui pourrait être retracée à des époques anciennes, mais aujourd’hui, elle est méconnue du grand public, reste l’une des stratégies bioclimatiques qui économise de l’énergie autant que possible et réduire les émissions des gaz à effet de serre en conservant un l’environnement naturel. Le but de ce travail est d’optimiser la consommation énergétique dans une maison située à Ouargla (Sud/Est d’Algérie).Dans le présent travail, nous avons étudié la construction souterraine expérimentalement et numériquement. La modélisation de la structure de la salle souterraine et l’évolution de la température de l’air intérieur et les besoins en chauffage et refroidissement ont été effectués à l’aide du logiciel TRNSYS 18. Les données prélevées à l’intérieur de la salle souterraine ont été ensuite confrontées avec les résultats de la modélisation et simulation de ladite salle. Les résultats obtenus montrent que la température de l’air et l’humidité relative mesurées durant le mois le plus chaud (août) par les capteurs installés intérieurs de la salle souterraine varient entre 28-29°C et 20-30% respectivement, où le confort thermique est assuré sans besoin d’énergie de refroidissement (Besoin en climatisation nulle). L’économie totale du coût de l’électricité consommée pour tous les mois d’été d’un an a atteint 91 247.31 DZD/an (654.27 USD/an), avec une période de récupération estimée à environ 4 ans.Une économie d’énergie importante peut être assurée par l’investissement dans ce type des techniques passives qui conduit à une efficacité énergétique, une rationalisation d’utilisation d’énergie et un impact environnemental presque négligeable

Mots clés : Climat saharien, Confort thermique, Construction souterraine, TRNSYS 18, Techniques passives, Efficacité énergétique

Présentation

Version intégrale (5,15 Mb)

Page publiée le 3 octobre 2022