Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Etude comparative de la composition anatomique et cellulaire de la peau de dromadaire de deux populations alg é riennes : Sahraoui et Targui

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Etude comparative de la composition anatomique et cellulaire de la peau de dromadaire de deux populations alg é riennes : Sahraoui et Targui

LOUBAKI, Radja - ABOUB, Siham

Titre : Etude comparative de la composition anatomique et cellulaire de la peau de dromadaire de deux populations alg é riennes : Sahraoui et Targui

Auteur : LOUBAKI, Radja - ABOUB, Siham

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Master 2021

Résumé
Le dromadaire est l’espèce qui se retrouve dans le disert et qui présente des intérêts socioéconomiques. La peau est l’organe le plus répondu chez la majorité des mammifères grâce à son rôle protecteur. Les objectifs de cette étude sont de réaliser une étude histologique de la peau de de trois zones anatomiques différentes de la carcasse de dromadaire (la bosse, le front et l’axillaire), de deux tranches d’âges : moins de cinq ans et de cinq à dix ans, de deux sexes (mâle et femelle) appartenant à dromadaire de deux populations : la Sahraoui et la Targui. Le dut de ces objectifs et faire une comparaison entre les composants cellulaires et la disposition de différentes couches de la peau entre celle du dromadaire et d’autres espèces qui y sont proches. Les résultats macroscopiques montrent qu’il y a des différences d’épaisseur de la peau entre les deux âges (jeune et jeune-adulte) et les deux populations (Sahraoui et Targui) : La peau la plus épaisse provient de la bosse et présente une couche de tissu adipeux plus volumineuse que celles prévenants du front et de l’axillaire. Les résultats microscopiques montrent qu’il n’y a pas de différence remarquables entre la composition structurale de la peau des deux populations, quel que soit l’âge ou le sexe, c’est à dire la stratification en trois couches (l’épiderme, le derme et l’hypoderme) avec leurs compositions est la même dans tous les échenillons étudiés

Mots clés : Dromadaire peau structure histologique population Sahraoui population Targui

Présentation

Version intégrale (3,5 Mb)

Page publiée le 12 novembre 2022