Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Vers plus d’autonomisation (Burkina Faso)

2011

Vers plus d’autonomisation (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Vers plus d’autonomisation (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Durée : ACTUAL START DATE 2011-12-13

Code du projet  : NL-KVK-41048542-11FB-5804

Objectifs
L’objectif général s’éclatent en trois objectifs spécifiques, à savoir :
*Objectif Spécifique 1 : Accompagner les groupes PIEPP et les GVF dans le renforcement des capacités et le développement des activités économiques.
* Objectif Spécifique 2 : Consolider les liens entre les acteurs des 9 Pôles d’Entreprises Agricoles où les organisations de producteurs de la FEPA.B sont les portes d’entrées.
* Objectif Spécifique 3 : Renforcer les capacités organisationnelles et de gestion de 07 UPPA de la FEPA.B disposant de plans d’actions pilotes.

Description
Ainsi les activités suivantes sont prévues : • Formation en planification participative et suivi des activités Les 07 unions à plans pilotes ciblées seront accompagnées dans la planification et le suivi annuel de leurs activités. Des sessions de planification permettront aux unions disposant de plans provinciaux (07) de l’actualiser (pour prendre en compte le niveau local avec les groupes PIEPP, les GVF et les PEA au niveau de chaque province), de le mettre en œuvre et de le suivre. Ces 7 unions seront accompagnées dans l’exécution d’au moins 60% de leurs activités planifiées.

• Poursuite de la structuration des OP à la base Les orientations de la Stratégie de Développement Rural (SDR) à l’horizon 2015, retiennent l’approche filière comme démarche pour accroître, diversifier et intensifier les productions agro-sylvo-pastorales en liaison avec les besoins du marché. En effet, la démarche filière vise la conquête des marchés à travers l’amélioration des circuits d’approvisionnement identifiés.

• Formation à l’auto-évaluation des activités L’auto-évaluation des activités est un exercice qui permet de se retourner pour voir le chemin parcouru et corriger les erreurs pour atteindre l’objectif visé. Les unions cibles et les animateurs seront formés en auto-évaluation participatives des activités. Ce qui les permettrait d’apprendre de leurs erreurs. Des sessions d’auto-évaluations appuyées par la coordination technique seront organisées au sein de ces unions.

* Les activités de renforcement des capacités économiques La visibilité de la FEPA-B se traduit par sa capacité de mobilisation de ses ressources internes. Au cours de l’année 2011, les sensibilisations à la participation financière des activités vont se poursuivre avec les sorties d’appui conseil. Il faut qu’à terme, les membres comprennent qu’une fédération qui se veut crédible comme la FEPA.B doit montrer à ses partenaires qu’elle est capable de mobiliser d’importantes ressources propres. L’objectif pour 2011 est que 80% des membres soient à jour de leurs cotisations.

• Suivi des activités à tous les niveaux : local, UPPA et central

• Renforcement de la mobilisation des ressources externes Il est clair que dans la vision de la FEPA.B, la mobilisation des ressources financières propres est la première priorité pour mettre en œuvre les actions au profit des membres. Toutefois, au regard des ambitions qui ne cessent d’accroitre, il devient de plus en plus difficile de ne pas solliciter l’accompagnement extérieur.

• Ateliers d’élaboration de projets Dans l’optique de participer aux appels à candidatures de l’Union Européenne et à tout autre appel qui serait lancé, la FEPA.B prévoit 3 ateliers en vue d’élaborer les projets à soumettre pour financement.

Mise en œuvre : Cabinet d’Audit Financier et d’Expertise Comptable ; Federation des Professionnels Agricoles ; Limburgse Land- en Tuinbouwbond ; Stichting Agriterra

Financement : Directoraat Generaal Internationale Samenwerking
Budget : 50 018 USD

d-portal.org (Stichting Agriterra)

Page publiée le 27 octobre 2022