Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → Etude de la potentialité bioactive d’une plante aromatique spontanée au Sahara algérien

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

Etude de la potentialité bioactive d’une plante aromatique spontanée au Sahara algérien

MOKEDDEM, Samar DEKHIL, Imane

Titre : Etude de la potentialité bioactive d’une plante aromatique spontanée au Sahara algérien

Auteur : MOKEDDEM, Samar DEKHIL, Imane

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Master 2021

Résumé
L’objectif de ce travail est d’étudier la potentialité bioactive de trois extraits d’une plante aromatique spontanée au Sahara algérien, dite Salvia chudaei Batt. & Trab (Lamiaceae) contre les cochenilles blanches du palmier dattier et ainsi, l’activité d’inhibition de l’α-amylase. L’extrait chloroforme, d’hexane et d’acétate d’éthyle sont obtenus par macération avec un gradient de polarité croissante. Le criblage phytochimique de trois extraits a détecté la présence de divers métabolites secondaires essentiellement les polyphénols, les terpènes, les flavonoïdes, les tannins et les coumarines. L’application de trois extraits de la plante étudiée sur les folioles infectées du palmier dattier par la méthode de pulvérisation a approuvé l’efficacité de nos extraits contre les cochenilles blanches avec des doses létales (DL50)= 7.24 ± 0.005 mg/ml pour les deux extraits de chloroforme et d’hexane, et une DL50= 0.24 ± 0.003 mg/ml pour l’extrait d’acétate d’éthyle. La DL50 pour le produit CHOKE utilisé comme témoin positif est égale à (0.995 ± 0.034%).L’étude de l’inhibition de l’activité enzymatique de l’α-amylase par les extraits de S. chudaei a signifié que cette plante exerce un effet inhibitrice contre cette enzyme, dont les valeurs d’EC50 marquées pour l’acarbose, l’extrait d’hexane, l’extrait de chloroforme et l’extrait d’acétate d’éthyle sont appréciées respectivement par(0.089± 0.04 mg/ml), (0.48 ± 0.02 mg/ml), (0.018 ± 0.08 mg/ml) et (0.017 ± 0.000 mg/ml). Tous les résultats obtenus ont montré que l’extrait d’acétate d’éthyle représente des activités biologiques très importantes. Cette plante peut être utilisée comme source des nouvelles molécules bioactives très efficaces contre le diabète et comme des bio-pesticides

Mots clés : Salvia chudaei potentialité bioactive activité anti-enzymatique activité insecticide Sahara algérien extrait

Présentation

Version intégrale (0,8 Mb)

Page publiée le 11 novembre 2022