Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Manuels, guides, rapports techniques → Divers → PROTOCOLE DE SUIVI D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE L’EXPLOITATION DU BOIS-ENERGIE DANS LES FORET AMENAGEES DES ZONES SAHELIENNES ET SOUDANIENNES

2009

PROTOCOLE DE SUIVI D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE L’EXPLOITATION DU BOIS-ENERGIE DANS LES FORET AMENAGEES DES ZONES SAHELIENNES ET SOUDANIENNES

Programme Régional de promotion des Énergies

Titre : PROTOCOLE DE SUIVI D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL DE L’EXPLOITATION DU BOIS-ENERGIE DANS LES FORET AMENAGEES DES ZONES SAHELIENNES ET SOUDANIENNES

Critères et indicateurs de gestion durable des ressources forestières

Auteur(s) : François ACHARD
Publisher : Programme Régional de promotion des Énergies Domestiques et Alternatives au Sahel (PREDAS)
Date de parution : 2009
Pages : 20

Présentation
Dans le cadre de ses objectifs spécifiques le PREDAS avait pour tache, entre autres, de concevoir un protocole régional de suivi des impacts environnementaux de l’exploitation du bois-énergie dans les bassins d’approvisionnement des villes sahéliennes. Ce protocole de suivi environnemental des ressources ligneuses a été élaboré lors d’une réunion technique régionale tenue à Niamey du 26 au 27 avril 2005. A l’issue de cette réunion, deux pays, le Burkina Faso et le Niger, ont été retenus pour tester le protocole sur deux forêts, Sapouy Biéha et Baban Rafi, faisant partie, respectivement, des bassins d’approvisionnement en boisénergie des villes de Ouagadougou et Maradi.

Les travaux de test ont été conduits de 2006 à 2008. Les résultats du test et les conclusions qu’en ont tirées les maîtres d’oeuvre, ont permis de rédiger le présent protocole de suivi environnemental. Ce dernier a été exposé, discuté et validé par les experts en suivi environnemental des pays du CILSS réunis à Niamey du 17 au 19 juin 2009. Il tient compte de cette nouvelle donne qu’est la décentralisation politique en cours et le transfert de la gestion forestière de l’Etat aux communes et/ou aux communautés locales de base.
Le protocole du PREDAS est un outil chargé d’aider les pays du CILSS à promouvoir le suivi environnemental des ressources ligneuses en bois-énergie et à harmoniser dans ces pays la collecte d’un certain nombre de données nécessaires pour ce faire. Cela afin de pouvoir évaluer l’impact des méthodes d’aménagement forestier, en particulier sur la ressource boisénergie et de pouvoir comparer les données d’un pays à l’autre.
En dehors des experts forestiers, il est destiné à un large public : élus des communes, techniciens communaux, cadres forestiers, gestionnaires d’aménagements forestiers … Il a pour but d’aider ces personnes : * à concevoir et à gérer des dispositifs de suivi environnemental simples dans les forêts communales ou sur toute autres entités techniques et administratives comprenant une ou plusieurs forêts aménagées, par exemple les "Chantiers d’aménagement forestiers" du Burkina, * à communiquer avec les spécialistes de cartographie par télédétection et les aménagistes forestiers dont elles auront besoin.

Version intégrale

Page publiée le 25 janvier 2011, mise à jour le 14 juin 2018