Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2021 → INTERACTION ENTRE LES RHIZOBIA NODULANT L’ARACHIDE (Arachis hypogaea L.) ET QUELQUES CHAMPIGNONS PHYTOPATHOGENES

Université Kasdi Merbah Ouargla (2021)

INTERACTION ENTRE LES RHIZOBIA NODULANT L’ARACHIDE (Arachis hypogaea L.) ET QUELQUES CHAMPIGNONS PHYTOPATHOGENES

KENZARI, Maroua

Titre : INTERACTION ENTRE LES RHIZOBIA NODULANT L’ARACHIDE (Arachis hypogaea L.) ET QUELQUES CHAMPIGNONS PHYTOPATHOGENES

Auteur : KENZARI, Maroua

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Master 2021

Résumé
Cette étude a été réalisée pour évaluer l’effet antagoniste de 4 souches de Rhizobia isolées à partir des nodosités de l’arachide obtenue de la région de Ghardaïa et Ouargla envers trois souches des champignons Fusarium oxysporium, Cladosporium sp, Aureobasidium sp, isolés à partir des plantes infectées. Les souches ont été revivifiéepuis confrontés directement et indirectement aux souches antagonistes de Rhizobia à une température de 28° C sur milieu YEM. Les résultats obtenus après 10 jours d’incubation, ont montrées que les Rhizobiums inhibent la croissance mycélienne. Les pourcentages d’inhibition varient entre 20 et 100 %. Le Fusarium oxysporum a été inhibé par 46.99% des rhizobia, Cladosporium sp. Par77%, et l’Aureobasidium sp. Par 29.81%. Ainsi, nous avons remarques la présence de plusieurs mécanismes d’inhibitions impliqués par les rhizobia vis-à-vis des champignons testés qui affectent fortement la croissance des champignons phytopathogènes, à savoir ; la compétition nutritionnelle, la sécrétion des substances inhibitrices diffus dans le milieu de culture et la production des composés volatils

Mots clés : antagonisme rhizobia champignons phytopathogènes arachide inoculation

Présentation

Version intégrale (1,25 Mb)

Page publiée le 9 novembre 2022