Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Sans eau, pas de protection (Niger)

2020

Sans eau, pas de protection (Niger)

Niger

Titre : Sans eau, pas de protection (Niger)

Le lavage des mains joue un rôle clé dans la protection contre le coronavirus. Une mesure simple à appliquer – pour autant qu’on ait accès à l’eau. Au Niger, où cet accès est encore réservé à une minorité, un virus peut rapidement mener à une catastrophe.

Pays : Niger
Région : Doutchi, Boboye, Kollo

Date/ Durée : Juillet 2020 - Mars 2021

Contexte
Dans le sud-ouest du Niger, une personne sur trois n’a pas accès à l’eau potable et seulement 15% de la population bénéficie d’installations sanitaires. 90% de la population vit dans la pauvreté, 45% dans la pauvreté absolue. Outre le nombre élevé de maladies diarrhéiques qui touchent principalement les enfants et les personnes âgées, il existe désormais un nouveau risque : une infection au Covid-19. « Vous pouvez imaginer les conséquences catastrophiques qu’un virus hautement contagieux peut avoir ici au Niger », déclare Adamou Moussa Abba, responsable du bureau SWISSAID au Niger.

Résumé
Les mesures de protection contre le coronavirus sont intégrées dans les projets relatifs à l’eau et l’hygiène. Dans plusieurs communautés, des installations pour se laver les mains – appelées « Tippy Tap » – seront installées et rendues accessibles. En outre, des kits de protection seront mis à disposition et des actions de prévention et d’éducation aux règles d’hygiène seront menées.

Afin de prévenir une propagation rapide, SWISSAID a réagi par une aide d’urgence en coopération avec des partenaires locaux et a intégré des mesures contre le coronavirus dans les travaux du projet. À N’Gonga et Falwel, 289 « Tippy Tap » ont déjà été installés dans 168 centres de santé. Les installations pour se laver les mains fonctionnent avec le pied, afin de minimiser les risques d’infection. En outre, des kits de protection avec des masques et des désinfectants ont été distribués. La population a été sensibilisée au virus par des affiches et des messages radio en français, en haoussa, en zarma et en fulfuldé.

Bénéficiaires  : 75’184 personnes

Budget total du projet : 78’606 CHF

Swissaid

Page publiée le 5 octobre 2022