Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Une gestion durable des ressources naturelles pour améliorer la sécurité alimentaire des familles pastorales dans la région de Borana, Éthiopie

2016

Une gestion durable des ressources naturelles pour améliorer la sécurité alimentaire des familles pastorales dans la région de Borana, Éthiopie

Ethiopie

Titre : Une gestion durable des ressources naturelles pour améliorer la sécurité alimentaire des familles pastorales dans la région de Borana, Éthiopie

Pays : Ethiopie
Localisation : Borana

Date/ Durée : 2016 jusqu’à 2022

Objectif
Les objectifs du projet sont de soutenir la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la résilience des communautés (agro-)pastorales de la zone Borana en améliorant les pratiques de gestion des ressources naturelles et en diversifiant leurs sources de revenus :
* Réhabiliter des pâturages dégradés et restaurer leur productivité
* Accroître l’accès et le contrôle des ressources naturelles par les (agro-)bergers vulnérables, en particulier les femmes.
* Augmenter les revenus des femmes agro-éleveuses et diversifier leurs sources de revenus.
* Créer et faciliter les plateformes de coordination et d’harmonisation entre les instances coutumières et gouvernementales et les ONG.
* Permettre aux autorités locales d’étendre et développer les meilleures pratiques de gestion des ressources naturelles.
* L’égalité des sexes et l’équité sociale ainsi que la bonne gouvernance font partie de l’approche du projet.

Descriptif
La moitié des revenus des bergers éthiopiens est tirée du bétail et des produits de l’élevage. Les pasteurs dépendent des pâturages communaux traditionnels reconnus, qui ne sont pas soutenus par des mesures juridiques et politiques officielles. Par contre, les paysans bénéficient de parcelles de terre légalement certifiées et délimitées. En conséquence, et compte tenu des défis socio-économiques, environnementaux et institutionnels, les bergers d’Éthiopie, et plus particulièrement dans la zone de Borana, sont plus vulnérables en matière de sécurité alimentaire. Il y a une vingtaine d’années, les pâturages de la zone Borana fournissaient encore des conditions de bonne qualité pour le bétail. Aujourd’hui, la productivité a diminué en raison de l’avancée de la brousse, du surpâturage, de l’érosion des sols, de la pression démographique, des sécheresses récurrentes et de l’affaiblissement des systèmes traditionnels de gestion des pâturages. Un nombre important de bergers de Borana sont plus pauvres aujourd’hui qu’il y a vingt ans, comme le montre la baisse significative du cheptel par ménage. Sur 1’178’690 personnes, 200’00 sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire, avec 35% d’insécurité alimentaire transitoire et 65% d’insécurité alimentaire chronique.

En raison des processus de décision qui sont dominés par les hommes et d’une conception négative de l’éducation des filles, les femmes de ces communautés sont encore plus exposées à la pauvreté.

Financement : Le projet est un mandat de la DDC réalisé par Helvetas dans le cadre d’un consortium avec l’ONG allemande Welthungerhilfe.

Helvetas

Page publiée le 30 octobre 2022