Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2022 → Les activités biologiques et pharmacologiques des extraits de Rubus ulmifolius Schott.

Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT) 2022

Les activités biologiques et pharmacologiques des extraits de Rubus ulmifolius Schott.

BEN MAHDI, Leila Djamila ; BELABID, Kaouter

Titre : Les activités biologiques et pharmacologiques des extraits de Rubus ulmifolius Schott.

Auteur : BEN MAHDI, Leila Djamila ; BELABID, Kaouter

Université de soutenance : Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen (UABT)

Grade : Master En Science Alimentaire Option : Nutrition et diététique 2022

Résumé
De nos jours, l’utilisation de plantes médicinales en phytothérapie a reçu un grand intérêt dans la recherche biomédicale. Ce regain d’intérêt vient d’une part du fait que les plantes médicinales représentent une source inépuisable de substances et de composés naturels bioactifs et d’autre part du besoin de la recherche d’une meilleure médication par une thérapie plus douce sans effets secondaires. L’objectif de notre travail s’est porté sur l’étude des composants bioactifs et l’évaluation de leursactivités biologiques et propriétés thérapeutiques des extraits des feuilles de Rubus ulmifolius S. en analysant 4 articles scientifiques qui traitent cette même thématique. Rubus ulmifolius S. ou la mûre sauvage appartient à la famille des Rosacées : c’est une plante médicinale traditionnellement utilisée pour ses propriétés bénéfiques. Dans le premier article, le criblage phytochimique des feuilles de R. ulmifolius a révélé la présence de métabolites secondaires. Le potentiel antioxydant de l’extrait méthanolique brut et de l’extrait brut riche en flavonoïdes des parties aériennes de R. ulmifolius a été déterminé par le pourcentage de piégeage du radical libre DPPH montrant une inhibition de (74,2 ± 0,324 % et 83,16 ± 0,091% respectivement) comparable à celle de l’acide ascorbique qui était de 87,26 ± 0,128 %. De même les deux extraits ont montrés une activité antipyrétique car après leurs administrations la température corporelle des rats a diminué de 74%. Le deuxième article a révélé par la carte protéomique des cellules de myélome murin P3X traitées avec une concentration de 30μl/ml d’extrait des feuilles de R. ulmifolius des modifications significatives des cellules cancéreuses qui ont concluent à une activité antiproliférative. Dans le troisième article, l’extrait de R. ulmifolius a montré une activité antiinflammatoire significative comparée à l’efficacité du médicament standard (diclofénac). Enfin, dans 4ème article une inhibition bactérienne a été observée pour une concentration d’extrait des feuilles de R. ulmifolius supérieur à 50%. Les résultats expérimentaux de l’activité de l’extrait obtenus par différentes méthodes d’extraction contre la bactérie cariopathogénèseS.mutants ont montré que l’extrait méthanolique a représenté le meilleur résultat avec une CMI antibactérienne de 6,25%, cela indique une activité antimicrobienne.

Mots clés : Rubus ulmifolius S., composés phénoliques, activité antioxydante et antibactérienne, activité antipyrétique, activité x20 ;anti-inflammatoire, activité antiproliférative

Présentation

Version intégrale (1,5 Mb)

Page publiée le 4 octobre 2022